Tabagisme passif chez l'enfant = plus de caries dentaires

L'inhalation passive de la fumée de cigarettes accroît de 27% le risque de caries dentaires chez les enfants.
PUB

Tout le monde se doute bien que les fumeurs ne sont pas seuls affectés par les pathologies induites par la fumée de cigarettes. Et nombre d'études ont déjà mis en exergue les répercussions sur la santé des fœtus, sur les maladies allergiques ou pulmonaires des enfants exposés dans des familles fumeuses.

Toutefois, cette étude donne des résultats assez inattendus et est suffisamment précise et étayée pour que l'on y prête foi.L'analyse du tabagisme passif par la détermination des taux sanguins de nicotine et de cotinine a permis de montrer qu'il est lié au risque de carie. Ce risque est évalué par les auteurs de l'enquête à 27% pour les caries et 14% pour les altérations de la surface dentaire. Le mode d'action n'a cependant pas été identifié.

PUB
PUB

La réduction du tabagisme, bien sûr actif, mais également passif, est donc importante non seulement pour la prévention de nombreux problèmes médicaux, mais aussi pour préserver la santé dentaire des enfants.

Les caries dentaires représentent la maladie chronique la plus fréquente des enfants, et affectent de façon disproportionnée les sujets défavorisés, pour des raisons qui restent obscures. Le tabac pourrait être à l'origine de ce fléau. Hélas, dans cette étude, la cariogénicité est indépendante du milieu socio-économique et du suivi des petits par les dentistes…

Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 09 Avril 2003 : 02h00
Source : Aligne C.A. et coll., JAMA, 289 : 1258-1264, 2003.