Tabac : les fumeurs plus à risque de troubles de l’audition

© Istock

Les personnes qui fument tous les jours sont plus exposées à une perte d'audition, d'après une étude japonaise. Ce risque augmente avec le nombre de cigarettes grillées.

PUB

Mauvais pour le cœur, les poumons… et les oreilles. La consommation de tabac est associée à un risque accru de perte d'audition, d'après une étude japonaise. Menée par le National Center for Global Health and Medicine de Tokyo (Japon), et publiée dans la revue Nicotine & Tobacco Research, elle fournit une raison supplémentaire de raccrocher une bonne fois pour toutes.

Par rapport aux non-fumeurs et aux non-fumeuses, les personnes qui allument régulièrement une cigarette sont 20 à 60 % plus à risque de perdre une partie de leur audition.

PUB
PUB

Ce lien est particulièrement fort concernant la capacité à percevoir les hautes fréquences sonores. Autrement dit, les accros du tabac seront plus nombreux à ne pas entendre les sons supérieurs à un certain nombre de décibels. Concrètement, cela peut se traduire par une difficulté à distinguer "ch" et "p" dans le mot "chapeau".

L'effet du tabac est réversible

Face à ces troubles auditifs, certain.e.s sont plus exposés que d'autres. C'est le cas des individus qui consomment plus de 20 cigarettes par jour. Ceux-ci sont 70 % plus à risque de mal entendre les hautes fréquences et 40 % plus exposés à une mauvaise audition des basses fréquences.

Pour parvenir à ces conclusions, les scientifiques ont analysé les dossiers de 50 000 Japonais.e.s suivi.e.s pendant une durée de huit ans. Le choix du pays ne s'est pas fait au hasard : au Japon, une visite médicale annuelle est obligatoire pour toute personne active.

Ce suivi régulier a permis d'observer un élément plutôt rassurant : arrêter de fumer limite ce surrisque. 5 ans après l'arrêt du tabac, il revient au même niveau que les personnes n'ayant jamais allumé une cigarette.

Ces travaux ne permettent pas d'expliquer ce lien entre tabac et troubles auditifs. En revanche, d'autres études ont apporté des pistes intéressantes. Certaines ont suggéré un effet ototoxique de la nicotine, qui affecterait les cellules ciliées de l'oreille. La cochlée, organe de l'oreille interne en forme d'escargot, serait aussi touchée.

PUB
PUB

Contenus sponsorisés