Le tabac : c'est décidé, j'arrête !

Le tabac est à l'origine de nombreuses pathologies, dont le redoutable cancer du poumon. Une fois que votre décision d'arrêter de fumer est prise, ou pour vous aider à la prendre, n'hésitez pas à consulter votre médecin ou votre pharmacien qui évalueront avec vous votre niveau de dépendance à la nicotine. Ils vous proposeront alors, si vous le souhaitez, une méthode adaptée et personnalisée pour vous aider dans votre démarche. Le changement de certaines habitudes et quelques conseils diététiques vous permettront également de mieux passer la période de transition avant le véritable retour à la liberté, celle de ne plus fumer !
PUB

Fumer peut procurer un certain plaisir, associé à des moments conviviaux entre amis. Cela peut également avoir un effet « anti-stress » et aider à se sentir mieux dans certaines situations. Certains estiment que fumer les aide à mieux se concentrer ou à se détendre. Quels que soient les arguments avancés, soyez certains qu'ils ne pèsent pas lourds face à l'extrême nocivité du tabac. Jugez plutôt ! En France, le tabac tue 65 000 personnes par an, soit l'équivalent d'un Boeing 757 qui s'écraserait tous les jours de l'année...Trente pour cent de tous les cancers sont dus au tabac, dont 90% des cancers du poumon. Sans compter les risques d'infarctus du myocarde, d'hypertension artérielle et de bronchite chronique, etc. La liste est longue !

Avez-vous vraiment envie d'arrêter de fumer ?

Le meilleur moment pour vous arrêter de fumer est celui que vous aurez choisi. Une forte motivation est indispensable pour mettre toutes les chances de votre côté. Un argument essentiel peut renforcer votre décision: si vous arrêtez de fumer, ce sera non seulement bénéfique pour vous-même, mais également pour votre entourage qui subit sans le vouloir les méfaits du tabac (on appelle cela le tabagisme passif). L'aspect financier n'est pas négligeable non plus, puisqu'à raison d'un paquet par jour, c'est une économie d'environ 8000 F/an que vous réaliserez. Toutes les raisons sont bonnes, à partir du moment où elles vous permettent de prendre la décision d'arrêter de fumer !

PUB
PUB

Qu'est-ce que la dépendance ?

Si vous fumez régulièrement, vous avez développé une dépendance à la fois psychologique et physique qui fait que vous avez perdu la liberté de vous abstenir de fumer et que vous en ressentez le besoin tout au long de la journée. La dépendance psychologique fait que vous avez envie de fumer parce vous pensez que cela vous procure détente, calme, meilleure concentration ou davantage d'assurance en certaines situations. La dépendance physique est quant à elle liée à la nicotine: vous avez besoin de fumer, sinon les signes de manque apparaissent (anxiété, irritabilité, difficulté à se concentrer...). La nicotine est une drogue qui ne met que 7 secondes pour arriver au cerveau...La première étape est donc de quantifier votre dépendance physique. On dispose pour cela d'un test spécifique, dit test de Fagerström: il porte sur des questions simples qui permettent de calculer un score correspondant à l'intensité de la dépendance; ce score est important à prendre en compte pour adapter le dosage des patchs à la nicotine qui vous seront éventuellement proposés.

Publié le 14 Juillet 2000
Auteur(s) : Dr Sylvie Coulomb
Source : - Le sevrage tabagique.
Voir + de sources
F. Ruff et C. Brahmi. FMC du Quotidien du Médecin. 20-01-97 - Arrêter de fumer ? Gilbert Lagrue. Odile Jacob - Vaincre le tabac : Guide de sevrage tabagique. N. Gaudefroy, J. Brugere, M. Larivière. Frison roche