Surmenage : les étudiants aussi !

Le surmenage physique fait partie de l'ensemble des troubles cliniques dits « musculo-squelettiques ». Il semble qu'aujourd'hui, l'usage fréquent de l'ordinateur, et notamment par les étudiants, occupe une place importante au sein des situations à risques en ce qui concerne pour les membres supérieurs.
PUB

Parmi les troubles musculo-squelettiques, une appellation clinique assez large, on trouve ce que l'on nomme couramment le surmenage professionnel de l'appareil locomoteur. Or, au nombre des situations jugées à risque de surmenage de la partie supérieure du corps, une part importante semble être attribuée à l'usage intensif de l'ordinateur.Une étude à grande échelle tend à le confirmer. Celle-ci consistait à faire remplir un questionnaire à plus de 1.600 étudiants américains en second cycle universitaire. Plus de la moitié d'entre eux ont rapporté des symptômes évoquant des troubles musculo-squelettiques des membres supérieurs. Dans la majorité des cas, ces signes sont en relation avec un usage important, de plusieurs heures, d'un ordinateur. Par ailleurs, les risques semblent plus élevés chez les sujets féminins, alors qu'ils sont plus faibles lorsque les étudiants pratiquent une activité sportive.

Publié le 02 Janvier 2001
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr
Source : Katz et coll.
Voir + de sources
, Am. J. Med., 2000, 109 : 586.