Strabisme : à quoi sert le bilan orthoptique ?

© Istock

Un bilan orthoptique appartient à l'une des branches de l'ophtalmologie, permettant de dépister et de traiter des troubles de la vision tels que le strabisme ou l'amblyopie. Le strabisme se définit comme une déviation des yeux qui a plusieurs degrés de gravité. Découvrez à quoi sert le bilan orthoptique en cas de strabisme.

PUB

Strabisme : définition et conséquences

Pour avoir une vision normale, les yeux doivent être alignés correctement. Or, en cas de strabisme, l'individu a un œil qui ne regarde pas droit. Par ailleurs, le strabisme est aussi causé par une difficulté des muscles des yeux à travailler de manière coordonnée. Chez un individu atteint de strabisme, deux images sont envoyées au cerveau en même temps, ce qui peut provoquer une vision double, en particulier chez l'adulte. Au contraire, un enfant ne peut généralement pas voir double, car son cerveau parvient à ignorer la deuxième image produite. Le strabisme peut être diagnostiqué chez l'enfant lors d'un examen classique de la vue effectué par un médecin ou par un pédiatre. Si un doute persiste, il est important de se rendre chez un ophtalmologue, qui lui-même pourra ensuite vous envoyer chez un orthoptiste si cela s'avère nécessaire. Si des membres de la famille de l'enfant sont affectés de strabisme, il est recommandé de faire vérifier la vision de l'enfant avant l'âge de trois ans chez un ophtalmologiste, car les traitements de correction fonctionnent mieux quand ils sont effectués très tôt.

PUB
PUB

Un bilan orthoptique en cas de strabisme : examens

Il est recommandé d'effectuer un bilan orthoptique en cas de strabisme qui permet d'effectuer plusieurs tests concernant la motricité oculaire. Ce bilan est prescrit par un médecin qui vous envoie chez un orthoptiste, spécialiste des déviations oculaires et de la rééducation des yeux. Ainsi, une consultation chez un orthoptiste est notamment recommandée en cas de strabisme ou d'insuffisance de convergence. Pour réaliser des tests de motricité des yeux, le spécialiste peut vous proposer des exercices consistant à suivre un objet avec les yeux, dans différentes directions. De même, il peut tester la convergence oculaire en faisant fixer au patient un point lumineux qui se rapproche peu à peu des yeux. Pour la santé des yeux, l'orthoptiste peut réaliser d'autres tests permettant d'évaluer la statique oculaire, qui consiste à mesurer la déviation de l'axe des deux yeux et de la vision binoculaire.

Rééducation orthoptique et autres solutions en cas de strabisme

Le spécialiste peut vous proposer une rééducation orthoptique si vous souffrez de strabisme, mais cette solution reste relativement rare, car elle dépend du type de strabisme dont vous êtes affecté. Dès lors, l'orthoptiste peut vous faire pratiquer des exercices afin de rééquilibrer votre vision. Il existe également d'autres solutions en cas de strabisme, telles que le port de lunettes adaptées, qui permettent de corriger l'alignement des yeux et par ailleurs de prévenir l'amblyopie. Enfin, la chirurgie est une solution pouvant permettre de réduire le strabisme. Celle-ci peut être effectuée par injection de toxine botulique dans les yeux avant l'âge de trois ans, et après trois ans une chirurgie des muscles peut être envisagée. L'orthoptiste peut alors effectuer un bilan préopératoire et un suivi postopératoire afin de constater l'évolution produite après l'opération des yeux.

Publié le 27 Décembre 2018
Auteur(s) : La Rédaction E-Santé
Source : Orthoptie, Larousse Médical
Strabisme.org