Interview : strabisme, sauvons les yeux des enfants...

Publié le 10 Mars 2004 à 1h00 par Rédaction E-sante.fr
Le strabisme est une maladie qui atteint environ 4% des enfants, soit un sur vingt-cinq. En plus d'être une gêne esthétique, le strabisme peut rendre l'oeil dévié malvoyant. Selon les spécialistes, il y aurait en France près de 3% de personnes dont un oeil est devenu malvoyant parce qu'ils n'ont pas été dépistés à temps. Nous avons interrogé le Dr Jeanne-Marie Badoche, membre de l'Association CADET (Cercle d'action pour le Dépistage des troubles visuels de l'enfant).
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

e-sante : A quel âge doit-on rechercher un strabisme ?

Dr Jeanne-Marie Badoche : Le plus tôt possible.Avant 4 mois : Si un strabisme précoce existe, il est en général constant et important et ne passe pas inaperçu. La prise en charge ophtalmologique doit être immédiate.En revanche, une incoordination motrice transitoire peut encore exister jusqu'à 4 mois.A partir de 4 mois : Il faut surveiller l'équilibre des yeux du bébé et s'alarmer dès qu'un strabisme, même léger, même intermittent apparaît.Les "enfants à risque", nés prématurés ou en souffrance néonatale, ou encore nés de parents anciens strabiques ou dans une famille où il existe déjà des cas de strabisme, devraient être examinés systématiquement par un ophtalmologiste avant l'âge de un an (au bilan de santé des 9 mois par exemple). En dehors de tout signe d'appel, cet examen ophtalmologique doit intervenir au plus tard avant deux ans pour ces enfants.

e-sante : Comment savoir si un enfant a un strabisme ?

Dr Jeanne-Marie Badoche : Si le strabisme est évident, consulter d'urgence un ophtalmologiste. S'il n'est pas évident :Pratiquer la manoeuvre de l'écran Occulter un oeil avec la main ou un écran (cuiller en bois par exemple) et faire fixer un petit jouet à l'enfant ou une petite lumière (lampe-stylo).

  • Si l'oeil découvert ne fait aucun mouvement pour fixer, il n'y a pas de strabisme.
  • Si l'oeil découvert fait un mouvement de redressement pour fixer, il y a strabisme.
  • On peut observer les reflets d'un point lumineux (lampe-stylo) sur les cornées de l'enfant :
  • reflets centrés : pas de strabisme,
  • un reflet décentré : strabisme de cet oeil.
le strabisme est évident, consulter d'urgence un ophtalmologiste. S'il n'est pas évident :Pratiquer la manoeuvre de l'écran Occulter un oeil avec la main ou un écran (cuiller en bois par exemple) et faire fixer un petit jouet à l'enfant ou une petite lumière (lampe-stylo).

e-sante : A qui s'adresser ?

Dr Jeanne-Marie Badoche : Au moindre doute, prendre l'avis d'un spécialiste ophtalmologiste, s'il est possible d'obtenir un rendez-vous rapidement. Sinon, s'adresser à un orthoptiste qui orientera selon l'urgence à un ophtalmologiste.

e-sante : Quelles sont les conséquences d'un dépistage trop tardif ?

Dr Jeanne-Marie Badoche : Certaines pathologies doivent être prises en charge dans les 48 heures de leur découverte. C'est le cas d'une cataracte congénitale, d'un rétinoblastome (pupilles à reflet blanchâtre) ou d'un glaucome congénital (gros oeil rouge et larmoyant).Un strabisme non traité précocement entraîne dans tous les cas un mauvais développement de la fonction visuelle binoculaire (absence de relief) et, dans 65% des cas, un non développement de l'acuité visuelle de l'oeil dévié (amblyopie).Une prévention de l'amblyopie peut être assurée par un traitement précoce, dès l'apparition du strabisme. C'est une urgence. De même, une certaine perception du relief peut être sauvegardée dans certains cas.La non correction d'un trouble de réfraction important va laisser l'enfant dans un monde flou, ce qui va entraver son développement psychomoteur. Plus grave encore, les cellules visuelles de son cerveau, mal stimulées par des images floues, ne vont pas développer leurs meilleures performances et un équipement optique tardif à cinq ans ne permettra plus d'obtenir une acuité visuelle correcte.C'est avant trois ans que l'on peut assurer l'avenir visuel d'un enfant, avenir visuel dont dépendront ses acquisitions et ses résultats scolaires et professionnels.

Pour en savoir plus