Stérilet au cuivre, règles et saignements : faisons le point !

Publié le 06 Juillet 2009 à 2h00 par Rédaction E-sante.fr
La question est de savoir si mes règles seront plus abondantes après la pose d'un stérilet au cuivre ? En effet, ce risque existe. Est-il fréquent et comment réagir ? Le point avec le Dr David Elia.

Quel est le principe du stérilet ?

Un moyen contraceptif placé directement dans l'utérus

Le stérilet est un moyen contraceptif qui se présente sous la forme d'un petit dispositif ayant la forme de la cavité utérine, généralement en forme de ' T ', la branche horizontale vers le haut et la verticale vers le bas. Il est en polyéthylène, avec un fil de cuivre enroulé qui couvre une surface d'environ 380 mm².

Il se met rapidement en place dans l'utérus par le médecin.

L'extrémité inférieure de la branche verticale du stérilet est équipée d'un fil qui dépasse d'environ un centimètre à l'extérieur de l'utérus.

Les femmes à qui l'on a posé un stérilet peuvent toucher ce fils, le sentir avec leur doigt au fond du vagin. Le médecin pourra simplement tirer dessus pour enlever le stérilet le moment venu. Quant au partenaire, il ne le sent pas, sauf cas particulier. Et si c'est le cas, il est nécessaire de consulter son médecin.

Deux types de stérilets peuvent être posés :

  • Le stérilet au cuivre (qui existe en deux tailles, short et standard).
  • Le stérilet hormonal qui diffuse à petites doses une hormone progestative.

Après la pose d'un stérilet au cuivre, les règles sont-elles modifiées ?

Règles différentes sous stérilet au cuivre. Parmi les inconvénients d'un stérilet au cuivre figurent des règles qui gagnent en abondance et en durée.

Plus précisément, elles ont souvent tendance à traîner un jour ou deux avant de vraiment démarrer. Durant ces quelques jours, elles se caractérisent par des petits saignements marrons.

Couleur marron, noir ou rouge ?

Soulignons que la couleur du saignement des règles est fonction de la durée de stationnement dans le vagin. Si on saigne peu, le sang est marron car il a coagulé. En revanche, si on saigne énormément, le sang n'a pas le temps de coaguler et il est donc rouge vif. Ce point mérite d'être souligné car nombre de femmes considèrent que le sang marron ou noir indique un problème, alors qu'il s'agit uniquement d'une histoire de temps de coagulation.

Après ces petits saignements précoces et de couleur marron, les règles sont abondantes pendant un à trois jours. Ensuite, comme en début, l'arrêt tend à traîner sur un ou deux jours avec des saignements très légers.

Finalement, sous stérilet au cuivre, les règles sont souvent un peu plus longues si l'on considère les petits saignements de début et de fin, et un peu plus abondantes.

Ces inconvénients sont-ils définitifs ?

Ces inconvénients se manifestent généralement durant les premiers mois suivant la pose. Ils s'atténuent ensuite dans les 3 à 6 mois qui suivent, avec un retour à une situation quasiment normale. Certaines femmes gagnent même à la fin un jour ou deux en durée.

En revanche, il arrive que des femmes conservent des règles extrêmement longues et hémorragiques. Sur le long terme, un an après par exemple, ces femmes finissent par être fatiguées, par perdre leurs cheveux ou souffrir de petits malaises de type vertige. Ces signes indiquent que leurs saignements sont trop importants et que la perte en fer est excessive.

Pour s'en assurer, il suffit de prescrire une prise de sang avec un dosage de la ferritine. Si le taux de cette substance s'est effectivement effondré, il est nécessaire de proposer une supplémentation en fer.

Parallèlement, il faut retirer le stérilet et proposer une autre méthode de contraception, ou encore, remplacer le stérilet au cuivre par un stérilet hormonal.

Attention, ces saignements particuliers sont des inconvénients possibles, c'est-à-dire qu'ils sont loin d'être obligatoires : j'estime à plus de 80% les femmes qui, soit d'emblée soit au bout de quelques mois, auront des règles d'abondance normale ou à peine augmentées.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.