Stérilet au cuivre, règles et saignements : faisons le point !
Sommaire

Ces inconvénients sont-ils définitifs ?

Ces inconvénients se manifestent généralement durant les premiers mois suivant la pose. Ils s'atténuent ensuite dans les 3 à 6 mois qui suivent, avec un retour à une situation quasiment normale. Certaines femmes gagnent même à la fin un jour ou deux en durée.

En revanche, il arrive que des femmes conservent des règles extrêmement longues et hémorragiques. Sur le long terme, un an après par exemple, ces femmes finissent par être fatiguées, par perdre leurs cheveux ou souffrir de petits malaises de type vertige. Ces signes indiquent que leurs saignements sont trop importants et que la perte en fer est excessive.

Pour s'en assurer, il suffit de prescrire une prise de sang avec un dosage de la ferritine. Si le taux de cette substance s'est effectivement effondré, il est nécessaire de proposer une supplémentation en fer.

Parallèlement, il faut retirer le stérilet et proposer une autre méthode de contraception, ou encore, remplacer le stérilet au cuivre par un stérilet hormonal.

Attention, ces saignements particuliers sont des inconvénients possibles, c'est-à-dire qu'ils sont loin d'être obligatoires : j'estime à plus de 80% les femmes qui, soit d'emblée soit au bout de quelques mois, auront des règles d'abondance normale ou à peine augmentées.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :