Stérilet au cuivre ou hormonal : les contre-indications

Publié le 01 Octobre 2018 par La Rédaction E-Santé
Le stérilet au cuivre ou hormonal est un objet déposé dans l'utérus. La pose d'un stérilet est effectuée par un gynécologue. Pour savoir quel stérilet choisir, il est important de bien se renseigner au préalable sur les différents moyens de contraception. Découvrez les contre-indications du stérilet au cuivre ou hormonal.
PUB
© Istock

Les contre-indications du stérilet en cuivre ou hormonal

PUB

La pose d'un stérilet est contre-indiquée en cas de phlébite, d'embolie pulmonaire, de certains cancers, ou encore en cas de maladies du foie. Par ailleurs, une malformation de l'utérus peut empêcher la pose d'un stérilet. De même, une allergie ou une hypersensibilité à l'un des composants du stérilet peut constituer une contre-indication. Enfin, le stérilet ne doit pas être utilisé pendant une grossesse. Les femmes dont les règles sont très abondantes préféreront généralement le stérilet hormonal, car le stérilet en cuivre peut aggraver ce dysfonctionnement.

PUB

Les effets secondaires du stérilet en cuivre ou hormonal

Lorsque le stérilet est utilisé comme moyen de contraception, il peut avoir des effets secondaires néfastes. Le volume des règles peut augmenter, mais aussi leur durée. Les règles peuvent également être accompagnées de maux de ventre. Par ailleurs, les stérilets hormonaux peuvent entraîner une prise de poids, et ont tendance à faire apparaître des boutons d'acné. La pose d'un stérilet ne fait pas mal, et elle ne dure que quelques minutes seulement. Le stérilet doit être posé dans la semaine qui suit les règles.