Sport : comment savoir quand on dépasse ses limites ?

On peut bien sûr utiliser un cardiofréquencemètre pour être sûr de ne pas dépasser ses limites et pratiquer un sport en toute sécurité. Mais il existe d’autres astuces.

Alors comment savoir quand on dépasse ses limites ?

Publicité

Course à pied : le test le plus simple

Pour les amateurs de course à pied, le repère le plus simple pour savoir si vous ne dépassez pas vos limites est de pouvoir parler tout en poursuivant votre course.

Si vous êtes essoufflé(e) à la moindre phrase, vous devez ralentir le rythme.

Publicité
Publicité

Le cardiofréquencemètre : un outil bien pratique pour mieux connaître ses limites

Le cardiofréquencemètre est un petit appareil qui mesure la fréquence cardiaque instantanée au moyen de deux petites électrodes. Le récepteur peut être porté au poignet, à la ceinture ou être placé sur le guidon d’un vélo par exemple.

  • La fréquence cardiaque maximale théorique est donnée par la formule : 220 - âge.
  • La fréquence cardiaque de repos est généralement inférieure à 65 par minute pour un cœur entraîné.

Pour les débutants, cet appareil n’est pas indispensable, mais est utile. On choisira dans ce cas un appareil simple à utiliser.

En revanche, pour les sportifs assidus, le cardiofréquencemètre est un appareil très pratique, permettant de savoir en temps réel où l’on se situe par rapport à ses limites et donc de surveiller l’intensité de son effort et enfin de suivre ses progrès.

 
Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 21 Mai 2012 : 00h00
Mis à jour le Jeudi 03 Septembre 2015 : 17h17
Source : Test de Ruffier-Dickson dans "Prévenir Alzheimer, cancers, infarctus", Dr Presles et Dr Solano, éditions Laffont. Bertin Cécile, Courir au féminin, Éditions Leduc.