Les abdos, tout le monde s'y met!

Aujourd'hui, les sportifs de toutes disciplines intègrent la musculation des abdominaux dans leur programme d'entraînement. Il y a bien des raisons à cela!
PUB

Abdos à tout faire

Quand on pense aux groupes musculaires actifs en course à pied, en tennis de table ou en natation, les abdominaux ne viennent pas spontanément à l'esprit. Et pourtant, ils devraient... Ces muscles sont directement impliqués dans le bon positionnement du bassin et le maintien de la colonne. Ils conditionnent de ce fait toute notre efficacité gestuelle. Un bon gainage permet ainsi d'acquérir une foulée efficace et/ou une bonne détente. On rebondit sur ses appuis de manière optimale. Avec un corps flasque, en revanche, on gaspille son énergie sans produire la moindre performance.

PUB
PUB

Pas seulement une question de volonté

Lorsqu'on s'embarque dans un programme de musculation des abdos, il faut se rappeler que la sangle abdominale est constituée de muscles qui se trouvent sous la dépendance de la volonté (comme le grand droit) et d'autres qui ne le sont pas (transverses, obliques). Ces derniers, que l'on appelle parfois "muscles profonds", ne se laissent pas commander de façon autoritaire. Leur contraction s'effectue spontanément en réponse à des activités spécifiques. D'où le succès actuel de tous ces exercices d'équilibre sur de gros ballons qui exigent l'apprentissage d'un parfait gainage. Quant aux abdos classiques, il faut simplement veiller à ne pas s'y prendre n'importe comment. La plupart du temps, on procède en calant les pieds sous un meuble et en redressant le haut du corps sur les jambes fléchies. Parfois même, on termine le mouvement par quelques rotations du tronc. Les mains derrière la tête, on touche un genou puis l'autre avec le coude opposé, droite-gauche, et on recommence. On parle de "crunch" en musculation (de l'anglais "to crunch" qui signifie "croquer").

Publié par Gilles Goetghebuer, journaliste santé le Lundi 23 Juin 2008 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 21 Janvier 2016 : 18h46