Soleil ou pas, pas de ski sans lunettes !
Sommaire

La kérato-conjonctivite aux UV

Les lésions oculaires atteignent simultanément la cornée et la conjonctivite.

En respectant le repos dans un endroit à l'abri de la lumière et en évitant les mouvements oculaires, les symptômes peuvent diminuer en 24-48 heures. On recourt à une pommade calmante cicatrisante et à un collyre ou à une pommade antibiotique afin d'éviter toute surinfection.

Ski : quelles lunettes choisir pour bien se protéger ?

  • Vérifiez que la monture de vos lunettes est bien adaptée à votre visage.

    La monture des lunettes de soleil doit être souple et adaptée au visage en l'enveloppant correctement. Vous pouvez aussi opter pour un masque.

    Les lunettes doivent tenir correctement sur le nez et derrière les oreilles (sans pour autant faire mal !) et ne pas bouger quand on bouge la tête...

  • Optez pour une protection renforcée.

    L'idéal est de choisir les lunettes de ski d'indice 4. Mais attention : il ne faut jamais conduire avec ce type de lunettes.

    Avec des verres très foncés, ces lunettes conviennent bien aux conditions extrêmes, comme la haute montagne.

  • Choisissez une teinte jaune ou orangée.

    Le jaune et l’orangé accentuent le relief et les contrastes.

    Ces teintes sont conseillées pour les sports de glisse par temps de brouillard ou de nuit également.

  • Adapter les lunettes à votre vue.

    Surtout si vous êtes myope.

  • Cherchez l'indispensable logo CE, gage de qualité.

Spécial jeunes enfants :

Saviez-vous qu'avant l'âge de 12 ans, le cristallin des enfants laisse passer la quasi totalité des UV jusqu'à la rétine ?

  • Choisissez plutôt un monture avec élastiques ou directement un masque.

    Les lunettes seront ainsi mieux fixées, même en cas de chute !

  • Bannissez les lunettes gadget.

    Ces dernières ne protègent en rien.

    Privilégiez toujours la qualité à l’esthétique.

  • Obligez les enfants à garder leurs lunettes.

    Essentielles pour skier, les lunettes protègent aussi sur le téléski, sur la terrasse du bar d'altitude, et dans la station de ski, et même par temps couvert !

A savoir :

L'ophtalmie des neiges et la kérato-conjonctivite aux UV ne sont pas les seules affections dues aux UV. Ces dernières sont des affections immédiates...

Mais les UV provoquent aussi un vieillissement prématuré de l'œil et augmentent les risques ou la précocité de certaines pathologies oculaires : presbytie, cataracte, DMLA....

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : FMC, Le Quotidien du Médecin, n°7460, 21 janvier 2004.
Sur le même sujet