Sexe : les bienfaits des rapports sexuels sur votre santé

Les rapports sexuels offrent un moment de partages et de plaisirs avec son partenaire. Et d’une manière un peu plus égoïste, atteindre le 7ᵉ ciel fait aussi du bien à notre organisme. Tour d’horizon des nombreux effets bénéfiques des câlins sur notre santé.
Sexe : les bienfaits des rapports sexuels sur votre sante

Si le sexe fait tourner le monde, il fait aussi travailler les scientifiques. En effet, de très nombreuses études ont été menées sur nos prouesses sous la couette et leurs effets sur notre organisme. Et, on peut dire que la reproduction de la race humaine et les plaisirs ressentis ne sont pas les seuls bénéfices de la “Chose”.

Les femmes ont plus de partenaire qu’avant

Après une grande enquête, Santé Publique France avait dressé le tableau des pratiques sexuelles des Français, en juillet 2019. Premier constat, l'âge médian du premier rapport sexuel est stable depuis une dizaine d’années. Les filles sautent le pas à 17,6 ans. Les garçons sont un peu plus précoces (17,0 ans). "Si cet événement est vécu approximativement au même âge, il reste encore très marqué par les questions de genre. Les jeunes filles s’initient plus souvent avec un partenaire plus âgé d’au moins deux ans (la moitié d’entre elles contre un cinquième des hommes) et qui a déjà eu des rapports sexuels", précise l’organisation.

La gent féminine est toutefois devenue plus expérimentée avec les années. L’étude montre que ses membres avaient eu en moyenne 6 partenaires en 2016 contre 4,4 en 2006 et 3,3 en 1992. Les hommes ont rapporté avoir eu 13,9 partenaires (11,0 en 1992, 11,6 en 2006).

Une fréquence des rapports sexuels surestimée

Une autre étude, réalisée par Ipsos Perils of Perception et présentée en décembre 2018, s’est penchée sur la fréquence des câlins. Les Français de 18 à 29 ans sondés ont estimé que les femmes avaient 21 rapports sexuels par mois (soit environ cinq jours sur sept) et les hommes 23. Et ils surestimaient beaucoup ! L’enquête a révélé qu’il faisait en moyenne l'amour cinq fois par mois

Néanmoins, rien ne vous empêche d’essayer d’atteindre ce score fantasmé. Après tout, de nombreuses hormones bénéfiques pour notre organisme sont libérées lors de nos galipettes comme l’ocytocine, la sérotonine ou encore la dopamine. En plus, si vous êtes bien protégés, faire l'amour est bon pour votre santé comme le montre notre diaporama !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Quatre ans après la crise de la pilule, les évolutions se poursuivent, Santé Publique France, 16 juillet 2019