Descente d’organes : les symptômes qui doivent alerter

© Istock

La descente d’organes aussi appelée "prolapsus" fait peur. Pesanteur dans le bassin, boule dans le vagin, rapports difficiles... Il y a des symptômes qui peuvent donner l’alarme. Le docteur Ionut-Ovidiu Pop, gynécologue, fait le point sur ces signes.

PUB

La descente des organes dans le vagin

Une descente d’organes ou prolapsus se traduit par la descente des organes pelvien à l’intérieur du vagin. Ces organes dont font partie la vessie, le rectum et l’utérus sont soutenus par des ligaments et les muscles du périnée. Lorsque ces muscles et ligaments se relâchent, ces organes descendent doucement vers le vagin. Le prolapsus se manifeste avec une sensation de boule dans le vagin. Le docteur Ionut Pop, gynécologue, nous informe que “les interventions pour une descente d’organes sont des interventions de confort" : "Il faut opérer uniquement si la patiente est gênée par cette boule." Par ailleurs "une femme souffrant d’une descente d’organe n’aura pas tous les symptômes associés, tout dépend du prolapsus en question et donc de l’organe ou des organes descendant".

PUB
PUB

Des facteurs qui augmentent le risque :

- "Un accouchement par voie naturelle fragilise les tissus et les muscles du périnée pouvant entraîner un relâchement amenant une descente d’organes."

- L’obésité représente également un risque puisque la pression exercée sur le périnée augmente.

- La constipation peut aussi être un facteur favorisant la descente d’organes.

- Certains métiers sollicitant le bassin sont un facteur de risque tout comme une opération antérieure de cette zone du corps.

- La ménopause : à la ménopause les muscles du périnée et les ligaments se relâchent petit à petit.

A noter : après une intervention sur un organe, les autres peuvent très bien descendre plus tard. En effet, le chirurgien fixera l’organe responsable de la descente d’organe mais il ne touchera pas aux autres.

Une sensation de boule dans le vagin

Le premier symptôme est celui d’une sensation de boule dans le vagin. Ressentir cette boule ne signifie pas pour autant qu’il faut intervenir. Comme dit plus haut, si la patiente n’est pas incommodée par cette sensation, inutile d’opérer. “La sensation de boule dans le vagin représente la descente d’un ou plusieurs organes qui glissent doucement de leur place et se dirige vers le vagin” explique le docteur Pop. A la suite de cette sensation, d’autres symptômes peuvent venir s’ajouter. C’est avec l’ajout de ces symptômes que la patiente va savoir si cette sensation la gêne et doit donc entraîner une intervention. Ces différents symptômes se manifestent à mesure que le ou les organes descendent dans le vagin.

Publié par Manon Anger, journaliste santé et validé par Dr Ionut-Ovidiu Pop, Gynécologue le Vendredi 30 Mars 2018 : 11h57
Source : La chirurgie du prolapsus. Collège National des gynécologues et obstétriciens français.
La rédaction vous recommande sur Amazon :