Serena Williams a "failli mourir" en accouchant

Serena Williams a connu un accouchement extrêmement difficile lors de la naissance de sa fille Olympia. Désormais, elle partage sur les réseaux sociaux sa joie d'être mère.
© abacapress

C'est sur Instagram que la tennisman a décidé de partager le 2 septembre une photo émouvante de sa fille. 

"Les deux dernières années ont été ma plus grande réussite"

Un beau portrait de famille. À l’occasion des 2 ans de sa fille, Alexis Olympia Ohanian Jr, Serena Williams a partagé sur les réseaux sociaux une photo attendrissante de son accouchement. 

On l’y voit tenir son nouveau-né, tandis que son mari l'observe avec attention. 

La petite fille, née de son union avec Alexis Ohanian, est sa plus grande fierté “Les deux dernières années ont été ma plus grande réussite”.

Plusieurs utilisateurs d’Instagram ont même laissé des commentaires sincères sous le message.

"Cette photo vient de me fendre le cœur. Si belle", a écrit la mannequin Ashley Graham, qui attend actuellement son premier enfant avec son mari, le réalisateur Justin Ervin.

"Trois des humains les plus gentils de la planète", a commenté l'acteur Colton Haynes.

Pourtant, la naissance de son enfant n’évoque pas que des bons souvenirs.

“J’ai failli mourir après avoir donné naissance à ma fille”

Dans le magazine Vogue, la championne revient sur l'accouchement difficile de sa fille, née le 1er septembre dernier.

La joueuse, révèle que "tout a mal tourné" après son accouchement par césarienne. Le lendemain de la naissance, les médecins ont découvert des caillots de sang dans les poumons de Serena et la cicatrice de sa césarienne s'est rouverte en raison de fortes quintes de toux.

Ce symptôme a ensuite été à l'origine d'un hématome à l'abdomen. Six jours après ces complications, l'Américaine a pu rejoindre son domicile mais elle a été contrainte de rester six semaines alitée.

La joueuse de tennis a déjà parlé à plusieurs reprises de sa détresse vécue lors de l'accouchement, révélant en février 2018, qu'elle avait eu peur de succomber à ses complications.

"J'ai failli mourir après avoir donné naissance à ma fille, Olympia. Pourtant, je me considère chanceuse. Alors que j'ai eu une grossesse assez facile, ma fille est née d'une césarienne d'urgence après que sa fréquence cardiaque ait chuté de façon spectaculaire pendant les contractions. La chirurgie s'est bien déroulée. Avant que je ne le sache, Olympia était dans mes bras. C'était le sentiment le plus incroyable que j'ai éprouvé dans ma vie. Mais ce qui a suivi juste 24 heures après l'accouchement, ce sont six jours d'incertitude", raconte la jeune maman qui s'estime chanceuse d'avoir eu une équipe médicale compétente à ses côtés.

Pleine de gratitude, Serena Williams en a profité pour remercier le travail des médecins et infirmières sans qui elle ne serait sans doute plus là aujourd'hui. "Je suis tellement reconnaissante d'avoir eu accès à une équipe médicale aussi incroyable, composée de médecins et d'infirmières dans un hôpital doté d'équipements à la fine pointe de la technologie. Ils savaient exactement comment gérer ce tournant compliqué des événements. Si je n’avais pas reçu leurs soins, je ne serais pas ici aujourd'hui", confie la jeune maman.

Aujourd'hui, la joueuse de tennis américaine de 37 ans est en parfaite santé, tout comme sa fille. 

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.