Quatre signes qui annoncent une grossesse à risque

"Une grossesse à risque peut se manifester dès le début de la grossesse, tout au long des neuf mois ou lors de l’accouchement", selon le Dr Pia de Reilhac, présidente de la Fédération Nationale des Collèges de Gynécologie Médicale et gynécologue à Nantes. Elle revient pour Esante.fr sur les principaux signes annonçant une grossesse à risque.
© Istock

Une infection vaginale, urinaire ou virale

Pendant la grossesse, toutes les infections doivent être prises au sérieux. En effet, "une infection vaginale pendant la grossesse, type vaginose, peut entrainer des accouchements prématurés" mais "une infection virale comme la grippe peut aussi entrainer un accouchement prématuré, tout en fragilisant la mère", rappelle le Dr Pia de Reilhac, présidente de la Fédération Nationale des Collèges de Gynécologie Médicale et gynécologue à Nantes. Il est donc recommandé à la future maman de se faire vacciner contre la grippe et de consulter au moindre doute. Elle doit aussi faire attention à ne pas développer d’infection urinaire en faisant chaque mois un test urinaire en laboratoire. Si elle peut passer inaperçue et être indolore, l’infection urinaire peut être là encore source d’accouchement prématuré.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Remerciements au Dr Pia de Reilhac, présidente de la Fédération Nationale des Collèges de Gynécologie Médicale et gynécologue à Nantes.