Seniors, même vaccinés, méfiez-vous de la grippe !

© Istock

Contre la grippe, l’idéal est de se faire vacciner chaque année.

Mais attention, le vaccin ne garantit pas une protection absolue contre le virus de la grippe. C’est ainsi que même vaccinées, certaines personnes peuvent malgré tout attraper la grippe. C’est très rare, mais cela arrive.

La consigne est donc la suivante : en cas de symptômes grippaux, penser à la grippe même si l’on a été vacciné et consulter rapidement son médecin.

Publicité

Pourquoi les seniors doivent-ils se faire vacciner contre la grippe ?

La vaccination contre la grippe protège les personnes pour lesquelles la maladie représente un danger.

On réduit ainsi le risque de décès et de complications graves en cas de grippe chez les personnes fragiles : les seniors (65 ans et plus) et les sujets atteints d’une affection chronique respiratoire, cardiaque, métabolique, ou d’un déficit immunitaire.

En effet, si la grippe est généralement une infection respiratoire aiguë bénigne, elle peut aussi devenir dangereuse en raison de la fragilité des personnes infectées.

Les complications de la grippe (infection bactérienne, pneumonie, atteinte pulmonaire susceptible de dégénérer en insuffisance respiratoire, défaillance cardiorespiratoire, atteinte neurologique...) sont très fréquentes chez les personnes âgées.

Publicité
Publicité

La grippe représente la première cause de mortalité infectieuse chez les plus de 75 ans.

L’hiver dernier (saison 2014-2015), entre 1.500 et 2.000 décès ont été attribués en France à la grippe saisonnière.

Sur les 3 millions de personnes qui ont consulté pour un syndrome grippal au cours des semaines d’épidémie, 3.000 sont passées aux urgences pour grippe et 1.600 ont été admis en réanimation.

La moitié des malades hospitalisés pour grippe et la moitié des admissions en réanimation pour cas grave ont concerné des personnes âgées de plus de 65 ans : 44% ont développé un syndrome de détresse respiratoire aiguë et 16% sont décédés.

Enfin, il faut savoir que la proportion de personnes vaccinées parmi les malades était seulement de 50%.

Pourquoi doit-on répéter la vaccination chaque année ?

À savoir : il faut compter un délai de 15 jours après l’injection pour être immunisée contre le virus de la grippe.

Les anticorps produits sous l’effet du vaccin ont une durée limitée dans le temps, allant de 6 mois à 8-9 mois chez les personnes âgées de 65 ans et plus. Par ailleurs, les virus circulants varient d’une année sur l’autre.

Voici donc deux bonnes raisons de se vacciner systématiquement tous les ans.

 
Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 21 Janvier 2013 : 00h00
Mis à jour le Jeudi 11 Février 2016 : 12h18