Santé des pieds : des consultations gratuites auprès d'un podologue

© Adobe Stock

A l'occasion de la Journée nationale de la santé du pied, une association propose des consultations gratuites dans une trentaine de villes. L'occasion de savoir si vous souffrez ou non d'une maladie des pieds.

PUB

Plus d'un.e Français.e sur deux a régulièrement mal aux pieds. Il faut dire qu'entre les escarpins, les dernières sandales à la mode et les marches prolongés, nos membres inférieurs sont mis à rude épreuve.

Ce 7 juin, à l'occasion d'une journée nationale, l'Union française pour la santé du pied (UFSP) est donc à pied d'œuvre dans une trentaine de villes. Des podologues y proposeront, gratuitement, conseils et diagnostics aux personnes qui souhaitent montrer leurs petons.

Ampoules, cors et autres durillons ne sont pas les seuls à poser problème. L'hallux valgus, qui se caractérise par une déviation de l'articulation du gros orteil et une bosse douloureux, touche une personne sur trois en France.

PUB
PUB

Un rendez-vous par an

"Les nombreuses pathologies du pied – souvent conséquences d'un manque d'attention et d'entretien – ont des répercussions dans le quotidien de millions de personnes", déplore dans un communiqué Djamel Bouhabib, président de l'UFSP.

Afin d'éviter de telles dérives, il est recommandé de bien se chausser – avec des souliers ni trop étroits ni trop larges – mais aussi de voir régulièrement le podologue. La fréquence conseillée est d'une fois par an.

Cela permet de prendre en charge une éventuelle pathologie dès son début, et donc de s'éviter des souffrances inutiles. En effet, un problème de pied mal soigné risque de se répercuter sur les genoux et le dos. Les solutions sont, elles, nombreuses : rééducation, semelles, orthèses, soins de pédicure…

Pour les enfants, une première consultation de dépistage est recommandée vers l'âge de 4 ans. Les sportifs sont eux aussi invités à se montrer particulièrement vigilants, car leurs pieds peuvent être mis à rude épreuve lors de certaines activités. La course de demi-fond, par exemple, peut provoquer une charge de 300 kg.

PUB
PUB
PUB

Contenus sponsorisés