Hallux valgus : peut-on se débarrasser d'un oignon au pied ?

© Istock

L'hallux valgus, plus connu comme l'oignon au pied, est une pathologie fréquente du pied. On l'ignore souvent, mais plusieurs traitements permettent d'en freiner l'évolution avant la chirurgie.

PUB

Renoncer à une paire d'escarpins trop douloureux, c'est le quotidien de nombreuses femmes. Mais pour certaines, ça n'est pas seulement une question de confort. C'est aussi une affaire de santé du pied. En cause : l'hallux valgus, plus connu sous le nom d'oignon du pied.

Cette pathologie, qui se caractérise par une déformation de l'articulation du gros orteil, touche majoritairement les femmes (90-95%), et concernerait jusqu'à 30% des personnes âgées. Mais comment s'en débarrasser ?

PUB
PUB

Une pathologie qui dégénère

Venir à bout d'un hallux valgus n'est, à l'heure actuelle, pas possible. Il s'agit, en effet, d'une pathologie évolutive et dégénérative, particulièrement si elle n'est pas traitée. Outre la déformation de l'articulation, ce trouble peut provoquer une douleur.

En l'absence de prise en charge, les symptômes s'aggravent donc. Des troubles associés peuvent aussi survenir. "Une forme d'arthrose dégénérative et inflammatoire se développe", indique Daniel Benjamin, podologue.

"Lorsque l'orteil est trop déformé, cela peut provoquer des lésions aux petits orteils et créer des douleurs plantaires", ajoute le Dr Jean-Yves Coillard, président de l'Association française de chirurgie du pied (AFCP).

Des solutions existent

Dès l'apparition de l'hallux valgus, il est toutefois possible de mettre en place une prise en charge. Plusieurs professionnel.le.s sont alors impliqués : médecin généraliste, podologue, voire chirurgien.ne dans les cas les plus sévères.

Le traitement a un objectif principal : soulager la douleur, et freiner l'évolution de la déformation du gros orteil. Il est donc important de consulter, car l'hallux valgus n'est pas seulement un problème esthétique.

Le problème, c'est que "généralement, ce sont les personnes qui ont mal qui vont en consultation, auprès du médecin généraliste, qui les dirige vers un podologue…" reconnaît Daniel Benjamin. Et ce symptôme peut se produire à un stade très avancé de la pathologie.

PUB