Sang dans les urines : symptômes et causes possibles

© Istock

Avoir du sang dans les urines peut avoir différentes causes. Souvent due à la cystite dont les symptômes peuvent être très gênants, l’urine orange peut s’avérer stressante. Au moindre doute, mieux vaut consulter son médecin, voire un urologue.

PUB

Sang dans les urines : une situation angoissante

Le sang dans les urines, désigné par le terme hématurie, peut avoir diverses origines. Chez la femme, il peut être dû à des calculs rénaux ou lithiase, un dysfonctionnement des reins, un problème au niveau de la vessie ou de l’urètre. Mais la cause la plus fréquente du sang dans les urines est l’infection urinaire. Avoir une urine orange peut être source d’angoisse. Bien souvent, le volume de sang est faible, mais le fait qu’il soit dilué dans les urines donne l’impression que l’on en perd beaucoup. Quoi qu’il en soit, il est vivement recommandé de consulter un médecin ou un urologue en cas de présence de sang dans les urines.

Sang dans les urines : l’alimentation parfois en cause

Il semblerait que les femmes ayant une urine assez acide sont plus exposées au risque de souffrir d’une infection urinaire. Les personnes dont l’urine est peu acide pourraient donc être beaucoup plus protégées contre les infections urinaires d’origine bactérienne. Mais certains chercheurs américains pensent aussi que l’urine transporte plus ou moins de molécules microbiennes en provenance de l’intestin. Cela serait en partie lié à l’alimentation.

PUB
PUB

Urine orange : la colique néphrétique

Lorsque des calculs sont présents dans les voies urinaires, on appelle cela la lithiase urinaire. La modification du taux d’acidité des urines ou encore une diminution de la formation d’urine peut en être la cause. Les calculs peuvent être de différente nature, à savoir urique, calcique ou encore phosphatique. Les manifestations d’une lithiase peuvent être extrêmement douloureuses au point de nécessiter une consultation en urgence, notamment lorsqu’un calcul migre du rein vers le canal de l’uretère. Cette migration lithiasique est plus communément connue sous le nom de colique néphrétique.

Cystite : les principaux symptômes

Très souvent due à une infection bactérienne, la cystite nécessite une prise en charge rapide. Inconfortable, elle peut aussi être extrêmement douloureuse. Les principaux symptômes de la cystite sont : - des envies fréquentes d’uriner pouvant devenir impérieuses, même si les quantités d’urine évacuées sont extrêmement faibles ; - des urines parfois malodorantes ; - des urines troubles ; - des douleurs dans le bas-ventre ; - une sensation de brûlure parfois insupportable à la miction ; - du sang dans les urines.

L’inconfort qu’entraîne la cystite ainsi que, parfois, l’urine orange sont des symptômes qui doivent conduire à consulter, que la cystite soit d’origine virale, bactérienne ou parasitaire. Une analyse d’urine est prescrite par le médecin afin que le germe responsable de l’infection soit identifié. Cet examen est indispensable pour que la patiente puisse bénéficier en urgence du traitement adéquat. Quelques jours plus tard, une seconde analyse d’urine peut s’avérer nécessaire si les symptômes persistent malgré le traitement. La cystite est une affection bénigne à condition qu’elle soit prise en charge sans délai. En l’absence de traitement, une infection urinaire peut entraîner de graves complications au niveau des reins.

Publié le 07 Janvier 2019
Auteur(s) : La Rédaction E-Santé
Source : Urologie générale, Centre Hospitalier Universitaire Vaudois
Lithiase, Calcul rénal. Les urologues Saint Augustin
La rédaction vous recommande sur Amazon :