Cystite et pyélonéphrite chez l'enfant : diagnostic et traitement

Les infections urinaires, cystite et pyélonéphrite sont fréquentes chez l'enfant. En l'absence de symptômes spécifiques, il convient pourtant de les diagnostiquer rapidement et d'entreprendre un traitement antibiotique. Les recommandations de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) sur ces infections bactériennes.

PUB

Les infections bactériennes urinaires chez l'enfant

L'infection urinaire est l'une des infections bactériennes les plus fréquentes chez les jeunes enfants. Elle est souvent associée à une anomalie fonctionnelle ou anatomique des voies urinaires. Les symptômes ne sont pas spécifiques, surtout chez le nourrisson. C'est pourquoi l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) conseille dans ses recommandations de réaliser chez les enfants de plus de 3 mois un dépistage par bandelette urinaire en cas de fièvre inexpliquée, de troubles digestifs ou d'une altération de l'état général. En cas de résultat positif, la confirmation passe par un examen cytobactériologique des urines, ce que l'on appelle un ECBU. Cet examen peut aussi être réalisé en première intention. Comme pour toute infection bactérienne, la prise en charge repose sur l'administration d'antibiotiques.

PUB
PUB

Cystite aiguë

La cystite aiguë touche plus souvent les filles de plus de 3 ans (brûlures, douleurs en urinant). Elle se manifeste par des symptômes urinaires. La fièvre est généralement absente ou modérée. Le traitement antibiotique dure 3 à 5 jours (cotrimoxazole ou céfixine). L'ECBU de contrôle est inutile.

Mots-clés : Cystite, Pyelonephrite
Publié le 12 Mars 2007 | Mis à jour le 11 Avril 2016
Auteur(s) : Dr Philippe Presles
Source : Recommandations de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), février 2007.
La rédaction vous recommande sur Amazon :