Rougeole : une hausse mondiale de 31% en 2017

© Adobe Stock

La rougeole est en recrudescence à l’échelle mondiale et le nombre de cas enregistré en 2017 a augmenté de 31% par rapport à l’année 2016. Une flambée inquiétante qui s’explique en partie par une couverture vaccinale insuffisante, selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

PUB

Le nombre de cas "a atteint un pic en 2017". L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) alerte sur la flambée de rougeole à l’échelle mondiale dans un communiqué daté du 29 novembre 2018. Cette recrudescence inquiétante qui pourrait être à l’origine de 110 000 décès dans le monde cette même année serait due à une couverture vaccinale insuffisante.

Hausse de 48% du nombre de cas en Europe

Ainsi, selon le rapport intitulé Progrès accomplis dans le monde en vue de l’élimination régionale de la rougeole et présenté dans le relevé épidémiologique hebdomadaire de l’OMS publié le 30 novembre 2018, au cours de la période 2016-2017, le nombre de cas de rougeole notifiés a augmenté de 31% à l’échelle mondiale. Une hausse moyenne qui est cependant marquée par des évolutions disparates selon les régions du monde : le nombre de cas enregistré a augmenté de 48% en Europe, de 481% dans la Région de la Méditerranée orientale, de 6358% dans la Région des Amériques, de 100% dans la Région africaine et de 3% dans la Région de l’Asie du Sud-Est. La seule région de l’OMS dans laquelle le nombre de cas de rougeole a diminué est celle du Pacifique orientale, avec une baisse de 82%.

PUB
PUB

"Un grave motif de préoccupation"

"La résurgence de la rougeole est un grave motif de préoccupation : des flambées prolongées sont observées dans toutes les Régions, en particulier dans des pays qui avaient éliminé cette maladie ou étaient sur le point d’y parvenir" a déclaré la docteure Soumya Swaminathan, Directrice générale adjointe chargée des programmes de l’OMS citée dans le communiqué de l’organisation.
"Après des années d’avancées, plusieurs phénomènes se conjuguent pour entraîner une résurgence mondiale de la rougeole" commente de son côté le docteur Seth Berkley, Directeur exécutif de Gavi, l’Alliance du Vaccin interrogé par l’OMS. En Europe, celui-ci pointe notamment du doigt "un relâchement de la vigilance à l’égard de la maladie et la diffusion de fausses informations sur le vaccin " pour expliquer la flambée de cette maladie. "Il faut changer les stratégies actuelles en consacrant plus d’efforts à l’augmentation de la couverture vaccinale et au renforcement des systèmes de santé. Faute de quoi, les flambées épidémiques continueront de se succéder" ajoute-t-il.

La vaccination est la seule solution efficace

En mars 2018 déjà, l’agence Santé Publique France redoutait la survenue d’une épidémie majeure de rougeole en France à cause d’une circulation accélérée du virus et d’un taux de vaccination insuffisant pour la freiner. 

"La rougeole est une maladie grave et très contagieuse" rappelle en effet l’OMS. Elle peut en effet être à l’origine de complications parfois fatales comme l’encéphalite (une infection entraînant un œdème cérébral), une diarrhée, une déshydratation sévère, une pneumonie ou encore une perte permanente de la vision.

La vaccination est, à ce jour, la seule manière de se protéger contre la rougeole. Deux doses sont à réaliser pour que le vaccin soit efficace : une première dose à l’âge de 12 et une deuxième dose entre 16 et 18 mois. En France, une vaccination de rattrapage est possible pour toute personne née à partir de 1980 et le vaccin contre la rougeole est désormais obligatoire pour les enfants nés à partir du 1er janvier 2018.

Publié le 03 Décembre 2018
Auteur(s) : Laurène Levy, journaliste santé
Source : Les cas de rougeole augmentent au niveau mondial en raison d'une couverture vaccinale insuffisante.
Voir + de sources
Communiqué de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), 29 novembre 2018 
Progrès accomplis dans le monde en vue de l’élimination régionale de la rougeole, 2000-2017, Relevé épidémiologique hebdomadaire, Organisation mondiale de la Santé (OMS), 30 novembre 2018. 
Rougeole, Vaccination Info Service, mis à jour le 21 mars 2018 
Augmentation du nombre de cas de rougeole en France : la vaccination est la seule protection. Santé Publique France, 14 mars 2018
PUB
PUB
PUB

Contenus sponsorisés