Rhumatismes : soupçons sur le café décaféiné

Publié le 25 Février 2002 à 1h00 par Dr Philippe Presles
La polyarthrite rhumatoïde atteint fréquemment les articulations des mains et des pieds. Les facteurs déclenchants de la maladie sont inconnus. Cependant, des facteurs de risque d'origine alimentaire ont été suspectés et en particulier le café. Une étude récente montre que seule la consommation régulière de café décaféiné a une influence sur le déclenchement de la maladie.
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

La polyarthrite rhumatoïde : le café est-il un facteur déclenchant ?

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie inflammatoire qui atteint les articulations et crée un rhumatisme. L'inflammation entraîne une déformation des articulations et des douleurs qui gênent le mouvement. Elle se développe très souvent au niveau des articulations des membres, en particulier au niveau des mains, du poignet ou de l'avant-pied. La maladie apparaît généralement entre 40 et 60 ans sans que l'on en connaisse les facteurs déclenchants.

Cependant, plusieurs produits alimentaires ont déjà été suspectés comme pouvant être des facteurs de risque. C'est le cas en particulier du café.

Le décaféiné favorise les rhumatismes

Tout a commencé par une première étude montrant qu'une forte consommation de café, dépassant 4 tasses par jour, pouvait accroître le risque d'arthrite rhumatoïde.

Par la suite, des chercheurs américains se sont intéressés à l'effet d'une consommation modérée mais régulière de café, de café décaféiné et de thé sur l'apparition d'arthrite rhumatoïde. Plus de 30.000 femmes âgées de 55 à 69 ans ont été suivies et aucune d'entre elles n'avaient d'antécédent d'arthrite au moment de leur inclusion dans l'étude. Dix ans après, 158 d'entre elles avaient développé une arthrite. Les chercheurs ont alors pu déterminer la proportion de femmes atteintes d'arthrite parmi celles qui buvaient régulièrement du thé, du café ou du café décaféiné.

Il s'est avéré que la consommation de café décaféiné pouvait favoriser l'apparition de rhumatisme. En revanche dans cette étude, ni le café ni le thé consommé régulièrement ne semblait avoir d'influence significative.

Les liens entre la caféine et l’arthrite doivent encore faire l’objet de recherches. Cependant la relation de causalité reste inconnue et les chercheurs ont encore à comprendre comment le café et le décaféiné peuvent exercer leurs effets sur les articulations.

Polyarthrite rhumatoïde et café, que retenir en pratique ?

Pour l'heure, le thé, le café et le décaféiné sont à consommer avec une extrême modération, voire à remplacer par des infusions. En effet, d’autres études montrent indifféremment un effet stimulant du thé, du café et du café décaféiné sur le risque de poussées de polyarthrite rhumatoïde. On peut même citer cette méta analyse publiée en avril 2014 indiquant que le café et le thé sont équivalents quant à leurs effets négatifs sur l’arthrite.

Faites le test

Il existe de nombreuses formes d’arthrite. Pour savoir si chez vous la caféine est bénéfique ou non, faites le test : pendant une semaine, éliminez de votre alimentation les boissons et les aliments contenant de la caféine (soda, chocolat, café, thé…) ou inversement stoppez les boissons décaféinées. Si la douleur diminue ou si les crises s’intensifient, c’est qu’elle joue un rôle dans votre système.

À savoir : café et Méthotrexate

Le Méthotrexate est le traitement de fond de référence de la polyarthrite rhumatoïde. Selon une étude publiée dans le Journal of Rheumatology, la caféine ne diminue pas son efficacité que ce soit en termes de gonflement des articulations, de douleurs ou de raideurs.