Anti-TNF : un traitement efficace contre les rhumatismes vertébraux

Les rhumatismes vertébraux sont douloureux et parfois handicapants et les traitements usuels n'apportent pas toujours le soulagement attendu. Une nouvelle classe de médicaments, les anti-TNF semblent se montrer plus efficaces et n'engendrent aucun effet secondaire majeur.
PUB

La spondylarthropathie est une inflammation chronique qui atteint et détruit les articulations situées entre les vertèbres. Elle se manifeste par des douleurs nocturnes ou une sensation de raideur au lever au niveau des lombaires ou du dos. Les médicaments actuels sont souvent peu efficaces.On retrouve généralement dans les articulations malades un composé essentiel à la réaction inflammatoire, le TNF (Tumor Necrosis Factor). C'est pourquoi les médecins ont testé l'efficacité de médicaments anti-TNF, qui empêchent celui-ci d'exercer son action inflammatoire. L'un d'eux, l'Infliximab, administré sous la forme de trois injections séparées de quelques semaines, semble donner de bons résultats.Les patients observent des améliorations dès le premier jour, qui se poursuivent jusqu'à 12 semaines (fin de la période de suivi des malades). L'amélioration concerne l'ensemble des symptômes de la maladie : amplitude des mouvements, douleur, gonflement articulaire. Par ailleurs aucun effet indésirable n'a été observé au cours du traitement.Les traitements anti-TNF montrent donc une grande efficacité dans le traitement de la spondylarthropathie et peuvent donc être utilisés sans hésitation étant donné leur peu d'effets secondaires. D'autres études seront nécessaires pour évaluer l'efficacité de ce type de traitement à plus long terme.

Publié le 30 Avril 2002
Auteurs : Dr Philippe Presles
Source : Bradt J.
Voir + de sources
et Coll., Journal of Rheumatology 2002; 29: 118-122.