Régime Karl Lagerfeld

On a oublié l'homme très ventripotent qui concevait des collections de vêtements destinés à des femmes ultraminces. Honteux de ses rondeurs, le célèbre couturier a entrepris en 2000 une cure d'amaigrissement drastique, sous la houlette d'un médecin, le Docteur Jean-Claude Houdret, dont les résultats spectaculaires firent grand bruit. Ils publièrent en 2002 " Le meilleur des régimes " baptisant cette méthode du nom de " Spoonlight " (cuillère légère en francais). Mais, célébrité et 42 kilos médiatique perdus obligent, ce régime se nomme toujours Régime Karl Lagerfeld.
Publicité

Principes du régime Karl Lagerfeld

Le régime Karl Lagerfeld est un régime très hypocalorique qui repose avant tout sur la discipline et la volonté et où l’on fait une chasse permanente aux lipides et aux glucides.

  • Viandes rouges et grasses sont interdites au profit des viandes blanches, des volailles très dégraissées et du poisson.
  • Les laitages et les fromages doivent être maigres.
  • Les céréales sont limitées et doivent être complètes.
  • Les légumes sont à l’honneur mais avec des assaisonnements de corps gras très encadrés.
  • Les fruits sont à comptabiliser.
  • Tout ce qui est sucre, produits sucrés, boissons sucrées sont exclus, sauf les lights pour ces dernières.

Le régime Karl Lagerfeld se déroule en trois phases :

  • La première, d’attaque, dure 2 semaines avec une alimentation de famine à 800 calories.
  • Lors de la seconde, on passe à 1000 / 1200 calories
  • et on termine par la troisième à 1600 calories.

On prend des sachets de protéines pour éviter les fringales et un paquet de compléments nutritionnels pour ne manquer de rien, réguler son appétit, garder une belle peau : ces produits Spoonlight sont en vente sur Internet.

30 minutes d’exercice physique sont recommandées, style nager ou monter les escaliers à pied.

Avantages du régime Karl Lagerfeld

  • On maigrit très vite dès les premières semaines.
  • On peut même cuisiner puisqu’il y a des dizaines de recettes dans le livre.
  • Le régime Karl Lagerfeld insistant beaucoup sur le mental, on est fier de sa réussite et de se prouver que l’on a de la volonté.
  • En principe, on ne perd que de la masse grasse, on n’entame pas son capital de protéines.
  • Si on s’astreint à une discipline d’enfer toute sa vie, on ne regrossit pas. Karl Lagerfeld en est la preuve qui revient régulièrement, toujours mince, sur les plateaux de télévision et dans les magazines lors des présentations de ses collections.

Guide: 

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 09 Août 2010 : 02h00
Mis à jour le Lundi 20 Janvier 2014 : 13h35
PUB
PUB