Régime abdos

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Mercredi 26 Février 2014 : 10h56
Mis à jour le Mercredi 12 Mars 2014 : 10h09

Le régime abdos a été mis au point il y a quelques années par deux journalistes américains, David Zinczenko et Ted Spiker, spécialisés dans la santé et dans le sport, et respectivement rédacteur en chef et collaborateur de la très célèbre revue Men’s Health.

Ils ont publié un livre intitulé « Le régime abdos ».

© Istock
PUB

Régime abdos

Au départ, ce régime abdos était plus particulièrement destiné aux hommes dont le ventre avait pris des allures de bouée fort disgracieuse. Mais il a été aussi adopté par les femmes.

Le régime abdos s’adresse donc plus particulièrement à toutes les personnes qui ont trop de ventre. Et elles sont nombreuses, d’où son succès !

Ce régime a pour but d’éviter avant tout de perdre de la masse musculaire lorsque l’on fait un régime amaigrissant. Ce qui est souvent le cas car lorsque l’apport calorique est réduit, ce sont d’abord les protéines (constituants essentiels des muscles) qui fournissent l’énergie manquante : les lipides ne sont mobilisés qu’après, sauf si l’on s’oblige à faire de l’exercice en même temps.

PUB
PUB

Principes du régime abdos

Le régime abdos est un mélange d’une alimentation hyperprotéiné et d’exercices de musculation. Il se déroule sur 6 semaines.

On doit commencer par le régime qui, comme tous les régimes hyperprotéinés, privilégie avant tout la consommation de viandes et de poissons. Mais dans celui-ci, il y a aussi des aliments glucidiques à faible indice glycémique, des graisses non saturées et des produits laitiers.

On doit faire trois repas par jour et deux collations.

Les aliments autorisés sont :

  • les viandes maigres,
  • les poissons,
  • les œufs,
  • les légumes verts,
  • les légumineuses,
  • le pain et les céréales complètes,
  • les amandes,
  • les noix,
  • les produits laitiers maigres,
  • le beurre d’arachide,
  • l’huile d’olive
  • les poudres de protéines.

Côté fruits, on a droit seulement aux fruits rouges : fraises, framboises, mûres et myrtilles.

Il n’y a pas de sucre, ni de boissons sucrées évidemment.

Des menus sont détaillés dans le livre.

Bien que certains légumes verts et les céréales complètes soient autorisés, ils privilégient les aliments protéiques.

Au bout de trois semaines de ce régime, on doit alors commencer le programme physique :

  • abdos-buste, abdos-jambes, abdos bassin cinq fois par semaine,
  • et marche rapide de 30 minutes par jour.

    Les auteurs recommandent de la pratiquer en allant travailler plutôt que d’y aller en voiture ou en bus.

Trois fois par semaine, on doit faire une séance de cardio-fitness : vélo et exercices de musculation appropriés.

Guide: 

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Mercredi 26 Février 2014 : 10h56
Mis à jour le Mercredi 12 Mars 2014 : 10h09
PUB
PUB
A lire aussi
Régime paléolithiquePublié le 10/03/2014 - 14h06

Le régime paléo, ainsi qu’il est plus fréquemment appelé, trouve son origine dans un article du Docteur S. Boyd Eaton, publié en 1985 dans le New England Journal et intitulé « Paléothilic Nutrition ».Il y affirmait que c’est l’alimentation de cette longue époque qui est idéale car...

Régime The zonePublié le 10/08/2010 - 00h00

Mis au point en 1995 par un médecin américain, le docteur Barry Sears, le régime The zone (ou régime du juste milieu) est terriblement à la mode et médiatisé par les nombreuses stars qui le pratiquent. Il a été publié en France avec le titre accrocheur de " Régime des stars ".

Régime PSMFPublié le 10/03/2014 - 14h45

Cet acronyme est en fait le titre d’un ouvrage : « Protein Sparing Modified Fast » publié dans les années 70 par Georges Blackbum, chercheur à l’Université de Harvard aux États-Unis et qui travaillait sur les besoins du corps en protéines pendant un jeûne, et ce dans la perspective de...

Plus d'articles