Qu'est-ce que le régime paléo ?

Le régime de type paléolithique ou "paléo" repose sur l’alimentation de nos ancêtres du Paléolithique il y a 40 000 ans (de 3 millions d’années à 10 000 avant J.C), ces chasseurs – cueilleurs qui se nourrissaient principalement de végétaux et d’animaux. Ils mangeaient donc beaucoup de protéines, très peu (à pas du tout) de céréales et légumes secs et aucun produits laitiers.
© Istock

L’alimentation de type paléo exclut tous les produits transformés et permettraient de prévenir des maladies telles que l’obésité et le diabète.

Les aliments consommés dans le régime paléo

A l’origine de ce régime les travaux du Dr Eaton en 1985 et plus récemment un ouvrage de Loren Cordain en 2001 "The paléo diet". Selon eux, l’alimentation idéale pour garder la ligne et pour la santé serait celle de nos ancêtres du paléolithique qui n’ont pas connu l’avènement de l’agriculture et encore moins la révolution industrielle.

La ration journalière du régime paléo comprend :

- Des viandes (plutôt maigres), des poissons (riches en oméga 3 parmi les plus gras), des fruits de mer et des œufs ; tous ces aliments étant non transformés (donc aucun plat préparé d’aujourd’hui).
- Des fruits, des baies et des légumes à volonté (non transformés donc pas de conserves du commerce ni surgelés cuisinés, pas de compotes ou salade de fruits du commerce, etc.).
- Des noix et graines : amandes, noisettes, noix, graines de lin et tournesol (toutes natures donc sans sel ajouté).
- Des huiles végétales non transformées : l’huile d’olive, de noix et de colza (de préférence de première pression à froid).

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :