Quelles boissons pour les sportifs ?

Publié par Dr Agnès Lara le Lundi 03 Juin 2002 : 02h00
Mis à jour le Lundi 26 Août 2013 : 10h40
Avec les beaux jours, l'envie de faire du sport va peut-être vous démanger. Alors attention au coup de chaleur ! La revue « Coeur et santé » éditée par la Fédération française de cardiologie, donne quelques conseils pour apprendre à s'hydrater.
PUB

Comment éviter le coup de chaleur pendant un exercice physique intense ?

Au cours d'un exercice physique intense, nos muscles produisent de la chaleur. Or notre corps ne peut supporter une élévation de température supérieure à 5°C.

Au-delà, c'est le coup de chaleur : forte sensation de chaleur, perte de l'équilibre, rougeur au niveau du visage, etc.

Le malaise peut être suivi d'une perte de connaissance et même aller jusqu'au coma en cas de déshydratation importante. Il nous faut donc impérativement abaisser notre température corporelle, et pour cela un seul moyen : boire !

Selon le Dr Gibault, il ne faut surtout pas attendre d'avoir soif pour boire et la sensation de soif se fait d'autant moins ressentir que la déshydratation est importante.

En pratique, il faut boire régulièrement au cours de l'effort environ un verre ou deux toutes les 15 à 30 minutes, ce qui équivaut à une moyenne d'un litre par heure.

Il est également important de continuer à s'hydrater après l'effort jusqu'à récupération, à raison d'un à deux verres toutes les 15 minutes.

PUB
PUB

Que faut-il boire pendant et après l'effort ?

La boisson idéale doit contenir des glucides et des sels minéraux (calcium, magnésium et bicarbonates) et sa température doit se situer entre 10 et 15°C.

Les glucides constituent un apport calorique rapidement utilisable qui viendra compenser la perte énergétique liée à l'effort.

Quant aux sels minéraux, eux, ils sont indispensables à une bonne réhydratation. Le passage de l'eau dans nos cellules est en effet grandement facilité par leur présence. Par ailleurs, ces sels sont éliminés en grande quantité dans la sueur. Il faut donc les remplacer.

Pendant l'effort

Eau fortement minéralisée + barre de céréales pour l'apport de glucides.

Jus de fruits : ils contiennent déjà sels minéraux et glucides. Le jus de raisin, particulièrement riche en sucre, est recommandé pendant l'effort. Les jus d'orange ou de pomme seront préférés avant et après l'effort.

Boisson de l'effort ou énergétique, spécialement conçue pour l'effort sportif (sans en abuser).

Après l'effort

Un jus de fruit dilué avec de l'eau minérale gazeuse riche en minéraux et en bicarbonates.

Boisson de l'effort ou énergétique, spécialement conçue pour la récupération après l'effort.

Publié par Dr Agnès Lara le Lundi 03 Juin 2002 : 02h00
Mis à jour le Lundi 26 Août 2013 : 10h40
Source : Dr Gibault, Coeur et Santé 2002. Dr Gibault, " Diététique du sportif " ; collection Nutrition et santé, édition Hatier.
PUB
PUB
A lire aussi
Boire de l'eau, c'est vital !Publié le 12/07/2004 - 00h00

Sous cette phrase, simple, concrète et évidente, se cache un vaste sujet. Boire, oui, c'est vital, mais pas n'importe quoi, n'importe quand !

Besoins nutritionnels des sportifsPublié le 25/02/2002 - 00h00

Le sport modifie certains besoins nutritionnels mais pas systématiquement : tout dépend du type de sport que l'on pratique et surtout de sa fréquence, de son intensité et de la durée de l'exercice musculaire qui mobilisent plus ou moins d'énergie et de nutriments entraînés par la dépense...

Plus d'articles