Quelle est la recette pour choisir le sexe de bébé ?

© Istock

Un bon coup de fourchette au moment de la conception aurait pour effet de favoriser la naissance des garçons. Inversement, une alimentation plus restrictive avant de mettre en route une grossesse mènerait à davantage de filles.

PUB

Comment influencer le sexe de l'enfant à venir ?

De nombreux couples se sont posé cette question et se la poseront encore. Une étude britannique apporte un élément de réponse ou disons plutôt, une piste assez bien étayée. En interrogant plus de 700 femmes enceintes sur leurs habitudes alimentaires avant la grossesse, parmi celles qui avaient le régime le plus calorique, 56% étaient porteuses d'un garçon. Inversement, parmi celles qui avaient le régime le moins calorique, seules 45% attendaient un garçon.

PUB
PUB

Une alimentation calorique et diversifiée donne plus de garçons

Une analyse plus poussée des habitudes alimentaires de toutes ces femmes permet de préciser certains autres facteurs alimentaires capables de favoriser la conception d'un garçon. On constate ainsi que les chances de porter un garçon augmentent avec la quantité et la diversité des aliments absorbés, mais aussi avec les apports en potassium, en calcium et en vitamines C, E et B 12. Les chercheurs trouvent également un lien entre le sexe mâle et la consommation de céréales au petit-déjeuner. Les auteurs y voient une relation entre la baisse (légère) des naissances de garçons constatée depuis une quarantaine d'années dans certains pays industrialisés (Canada, Etats-Unis, Royaume-Uni) et la diminution des apports énergétiques et notamment les régimes restrictifs que s'imposent de très nombreuses femmes.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 19 Mai 2008 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 30 Septembre 2011 : 10h44
Source : Mathews F. et coll., Proceeding of the Royal Society B : Biological Sciences, 23 avril 2008.