Quand football à la télé ne rime pas du tout avec santé...

"Allez, sors de ton canapé!". Le ton est donné avec cette nouvelle campagne originale de la Commission Européenne et de l'UEFA. Objectif : encourager les citoyens européens à pratiquer une activité physique au quotidien. Cible : les millions de téléspectateurs de la Ligue des Champions…
Publicité

Matchs de foot, coupe du monde... alcool

D'après la revue British Medical Journal, les grandes marques d'alcool sont les grands gagnants du mondial 2014 !

En effet, elles entretiennent des relations commerciales étroites avec la FIFA et sont sponsors de nombreux matchs de foot (outre-Manche, ces marques sont aussi sponsors d'un très grand nombre de clubs de football).

De quoi zaper tous les messages "anti-alcool" mis en avant dans les messages de santé publique. La bière est la star des matchs... dommage !

Outre cette propagande des marques, il y a les habitudes : regarder un match à la télé est un moment propice à la consommation de boissons alcoolisées, surtout si on le regarde à plusieurs, dans une ambiance de fête, et pourquoi pas dans un bar !

Non seulement ce moment induit une forte consommation d'alcool nocive à la santé, mais en plus, après le match beaucoup rentrent chez eux en voiture et constituent un vrai danger pour eux-mêmes et pour les autres.

Publicité
Publicité

Cela dit, de tels pics d'AVC et d'infarctus n'excluent pas que les autres jours il y en ait moins, comme si ceux qui étaient dans un état limite sur le plan vasculaire étaient plus explosés ce jour-là et moins les autres par compensation. Ce phénomène est aussi observé avec les lundis (plus d’AVC et d’infarctus le lundi que durant le week-end).

Football à la télé et accidents cardiovasculaires

Il semblerait que suivre un match de foot serait propice aux AVC (Accidents Vasculaires Cérébraux).

C'est le résultat d'une étude menée pendant 26 ans sur plus de 6000 cas d'AVC et réalisée par l’équipe du professeur Maurice Giroud, chef du service neurologie du CHU de Dijon. Les jours de match de Coupe du monde ou de grandes compétitions de football correspondraient à des pics significatifs d'AVC (entre 5 à 15% de victimes en plus ces jours-là).

Selon les chercheurs, les émotions très fortes et le stress vécus pendant les matchs en seraient à l'origine, sachant bien sûr qu'il faut à la base présenter des facteurs de risque d'AVC (alimentation grasse, alcool, tabac, mauvaise hygiène de vie, cholestérol, diabète, hypertension...)

Et l'AVC n'est pas le seul accident concerné. Le coeur est aussi une cible particulière des matchs de foot selon le prestigieux New England Journal of Medicine. Les résultats d'une étude publiée en 2008 sur la santé des allemands pendant la Coupe du monde de football de 2006, montraient que les hommes avaient une fréquence 2,7 fois plus élevée de subir un accident cardiaque nécessitant une admission aux urgences les jours où se déroulaient des matchs impliquant l’équipe d’Allemagne (en comparaison avec une période contrôle sans match).

Alors Messieurs, devant le foot, les soirs de matchs, maîtrisez vos émotions, gérez votre stress et faites attention à votre consommation d'alcool. Votre santé en dépend !

Parallèlement, il est probable que les événements festifs aient aussi de bons effets sur la santé. Alors ne boudez pas votre plaisir…

Publié par Nicolas Rousseau, diététicien nutritionniste le Lundi 01 Octobre 2007 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 19 Juin 2014 : 10h49