Prêt pour la maternelle ?

La maternelle est la toute première étape vers la scolarisation. Elle suscite naturellement nombre d'interrogations. Il s'agit de la première « vraie séparation », tandis que nos petits vont devoir se plier aux règles de la communauté.
PUB

L'école n'est obligatoire qu'à partir de 6 ans. Toutefois, vous pouvez inscrire votre enfant à la maternelle à partir de 3 ans (voire 2 ans et demi en fonction des places disponibles et de l'équipement). Aujourd'hui, c'est le cas de pratiquement tous les enfants. La seule condition est qu'il soit propre, c'est-à-dire qu'il ne porte plus de couche au moment de la rentrée. Rassurez-vous, les incidents sont tolérés.

Toutefois, le bon moment pour l'entrée en maternelle est celui qui correspond à votre enfant. Pour certains, il est encore trop tôt pour évoluer en société, pour d'autres, il s'agit d'une étape d'épanouissement. Ainsi, s'il ne veut pas y aller, ne le forcez pas. Le mieux est d'en parler avec l'institutrice, de retarder l'entrée de quelques jours ou quelques semaines et de profiter de ce laps de temps pour dialoguer avec votre petit. Le rassurer sur ses angoisses peut provoquer une sorte de « déclic ».Et bien sûr, vous pouvez choisir de le laisser à mi-temps. Dans le cas contraire, il est toujours préférable de couper la journée en deux, en faisant déjeuner votre petit à la maison. De même pour la sieste. En effet, il faut savoir qu'en 2e section, les enfants font rarement la sieste. Alors si vous en avez la possibilité (grand-parents, baby-sitter), faites-le dormir à la maison et ramenez-le ensuite pour les activités de l'après-midi. Tout est une question d'organisation et d'entente préalable avec l'institutrice. Mais respectez les plages horaires.

PUB
PUB

Une rentrée en douceur

  • Dès le mois de juin, demandez à visiter l'école. Votre enfant pourra ainsi se familiariser avec les lieux, tout en se préparant à cette grande étape. Il constatera également la présence des autres enfants et découvrira quantité de jeux nouveaux et autres matériels.
  • N'oubliez pas d'étiqueter ses vêtements.
  • Rendez-vous disponible le jour de la rentrée. L'idéal étant que les deux parents accompagnent tranquillement, sans stress, leur enfant.
  • Si votre petit présente une maladie chronique comme un diabète ou un asthme, vous devrez mettre en place un PAI (projet d'accueil individualisé). Il s'agit d'établir un protocole médical en accord avec les médecins et les enseignants.
  • Sachez également qu'en raison du risque d'allergie, l'institutrice n'est pas habilitée à donner des médicaments, même s'il s'agit d'arnica ou d'aspirine. N'oubliez donc pas de laisser à la directrice de l'école les différents numéros de téléphone des personnes à appeler et les moments précis où elles sont joignables.
Publié le 01 Septembre 2002
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr
PUB