Pourquoi les cas d’hépatite E explosent en France ?

© Service de presse

Santé Publique France a publié le 11 septembre son Bulletin épidémiologique hebdomadaire faisant part de l’augmentation des cas d’hépatite E. La France est particulièrement touchée mais quelles en sont les raisons ?

PUB

Les virus des hépatites à transmission intestinale A et E sont sous la surveillance des autorités sanitaires depuis près de 15 ans. Mais ces dernières années, dans les pays industrialisés, d’importantes avancées scientifiques ont amélioré les connaissances autour de l'hépatite E. Révélant alors que le nombre de personnes ayant le virus de l’hépatite E est passé de 209 à 76 000 cas entre 2002 et 2016.  Parallèlement le nombre de personnes hospitalisées a augmenté (57 contre 653) avec des taux d’incidence annuelle plus élevés dans les régions du sud de la France.

La faute aux saucisses de porc 

Dans un Bulletin épidémiologique du 11 septembre, Santé Publique France explique que les sources de contamination suspectées lors d’épisodes de cas groupés ont été le plus souvent la consommation de saucisses de foie cru de porc. Le porc étant le principal réservoir du virus de l'hépatite E en France, il est à l’origine d’une transmission alimentaire, particulièrement les produits à base de foie cru. En conséquence, la consommation de foie ou de préparations à base de foie cru ou peu cuit de porc représente un risque élevé de contamination par ce virus.  La prévention pour des cas de contamination au porc repose sur l’information des consommateurs quant à la nécessaire cuisson à cœur de ces produits.  Plus généralement, selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) le risque infectieux peut être réduit en respectant des pratiques d’hygiène telles que le lavage des mains avec de l’eau propre, en particulier avant de manipuler des aliments ; en évitant de consommer de l’eau et/ou des glaçons ou de la glace de qualité inconnue, en respectant les pratiques d’hygiène de l’OMS pour la sécurité sanitaire des aliments.

PUB
PUB

© Service de presse®BEH-06/09/2018

Qu’est ce que l’hépatite E ?

L’hépatite E est un virus présent dans les matières fécales des personnes atteintes. Porteuse de cette maladie, la personne aura été contaminée par la bouche lors de l’ingestion d’aliments impropres ou d’eaux contaminées. Les hépatites sont toutes des inflammations du foie liées à une infection par un virus. Il existe cinq types de virus de l’hépatite désignés par des lettres de A à E. Le foie filtre les substances indésirables et participe à la défense du corps contre des infections. Toutefois, lorsque le foie n’arrive plus à jouer son rôle, les cellules saines sont remplacées par un tissu cicatriciel. 

Publié par Claire Ménage, journaliste santé le Mardi 11 Septembre 2018 : 12h35
Source : -  Surveillance de l’hépatite E en France, 2002-2016 / Elisabeth Couturier (SpF) et coll. Bulletin épidémiologique hebdomadaire, Santé Publique France, 11 septembre 2018.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés