Pourquoi l'endométriose rend la grossesse difficile

© Istock
L'endométriose se caractérise par la formation de cellules endométriales en dehors de l'utérus (ovaires, trompes, péritoine, vessie...). Les désirs de grossesse sont parfois plus longs à aboutir en cas d'endométriose, mais la fertilité reste, dans de nombreux cas, possible. Comment mener à bout son désir d'enfant ?
Publicité

Pourquoi une grossesse est-elle plus difficile en cas d'endométriose ?

Une infertilité est très souvent due à une endométriose, elle-même découverte lors d'une consultation pour infertilité. La possibilité d'une grossesse dépend de la sévérité de l'atteinte. Suivant la localisation des lésions, l'endométriose peut perturber soit l'ovulation, soit la fécondation, ou encore la capacité de l'ovocyte à évoluer dans les trompes de Fallope, rendant alors difficile l'implantation de l’œuf dans l'utérus. Mais le désir d'enfant peut aboutir dans de nombreux cas.

Publicité
Publicité

Désir d'enfant et endométriose

L'endométriose se traduit par des douleurs du bas-ventre, elles augmentent pendant les règles, au moment de l'ovulation, lors de l'émission des urines et lors des rapports sexuels. A ce tableau s'ajoutent une fatigue, des pertes brunes en dehors des règles, du sang dans les selles ou les urines. L'importance des douleurs ne dépend pas de l'étendue des lésions. Le diagnostic d'endométriose est confirmé par l'IRM, celui-ci permet en même temps de localiser les lésions. Plusieurs solutions sont envisageables pour combler un désir de grossesse en cas d'endométriose :

- la chirurgie peut permettre d'enlever les adhérences qui gênent la grossesse ;

- si la chirurgie ne donne pas les résultats souhaités, le recours à la fécondation in vitro ou à l'insémination artificielle est encore possible.

 
Publié par La Rédaction E-Santé le Jeudi 17 Mai 2018 : 10h30
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :