Piscine ou plongée : comment protéger ses oreilles ?

Sous l'eau, les oreilles sont en danger car la pression augmente. Les plongeurs le savent bien et s'en protègent. En revanche, très peu d'entre nous savent qu'une simple immersion au fond d'une piscine olympique, dès 3 mètres, peut suffire à endommager les tympans. Alors avant de plonger, consultez un ORL.
Publicité

Oreilles en danger dès 3 mètres

L'augmentation de la pression avec la profondeur est bien connue des plongeurs.

Elle augmente de 1 bar tous les 10 mètres. Mais il faut savoir que dès 3 mètres, la pression est déjà suffisante pour endommager sérieusement les oreilles.

En d'autres termes, les plongeurs avec bouteille ne sont pas les seuls concernés. Les plongeurs en piscine ou en apnée doivent également être avertis.

Publicité
Publicité

Les médecins parlent de barotraumatismes ORL, qui peuvent aller du simple oedème dans l'oreille moyenne ou interne, type otite par exemple, à la perforation du tympan.

Rééquilibrage des oreilles lors de la descente

Lors de la descente sous l'eau, l'air contenu dans l'oreille se retrouve en dépression, ce qui déforme le tympan. Pour éviter douleur et déchirure, le plongeur doit insuffler volontairement de l'air dans son oreille moyenne par l'intermédiaire de la trompe d'Eustache.

On parle detechnique de rééquilibrage, dont la plus connue consiste à souffler légèrement par le nez, bouche fermée, en se pinçant le nez.

Lors de la remontée, le phénomène inverse se produit, mais le rééquilibrage volontaire n'est pas nécessaire.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 26 Juin 2006 : 02h00
Mis à jour le Mardi 02 Février 2016 : 16h15