Persil : un vrai bouquet de santé !
Publié le 16 Juin 2014 | Mis à jour le 16 Novembre 2015 par Rédaction E-sante.fr

Le persil et ses contre-indications

  • Traitement anticoagulant

Riche en vitamine K, le persil est à consommer avec parcimonie par les personnes qui sont sous traitement anticoagulant.

  • Grossesse, allaitement

Il doit aussi être mangé de manière occasionnelle et uniquement sous forme d'assaisonnement pendant la grossesse (propriétés abortives) et l'allaitement (effet sur la lactation).

PUB
PUB
  • Problèmes rénaux

Si vous souffrez de maladies rénales, mieux vaut également demander conseil à votre médecin.

A noter : Il est possible d'utiliser le persil sous forme d'huile essentielle.

Référez-vous à la notice et ne l'utilisez pas de façon abusive et prolongée car les actifs y sont très concentrés et peuvent donc s'avérer toxiques à fortes doses.

Pour savoir comment bien utiliser le persil en cuisine :

Quelques idées de recettes avec du persil :

Mots-clés : Persil, Alimentation, Plante
Source : Merci à Bernadette Préat, docteur en médecine, phytothérapeute et professeur de phytothérapie pour sa collaboration à cet article.
1. Arango D. et al. Proc Natl Acad Sci U S A. Mai 2013.
2. Mafuvadze B. et al. Cancer Prev Res (Phila). Avril 2011.
3. Yanardag R. et al., Biol Pharm Bull. 2003;26:1206-1210
4. Kreydiyyeh SI. Et al., J Ethnopharmacol . 2002;79:353-357.
5. Negishi O. et al., J Agric Food Chem. 2002;50:3856-3861.
6. Berrebi A. et al., Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique. 1997;21.