Par quoi remplacer le lait quand on n’aime pas ça ?

Aliment principal des premiers jours de notre vie, le lait continue souvent d’être plébiscité lorsque l’on est enfant, adolescent et même adulte. Riche en nutriments tels les protéines, le calcium, le phosphore et parfois enrichi en vitamine D, il présente de nombreux bienfaits pour la santé. Mais comment faire quand on ne l'aime plus ou qu'on ne le tolère plus ? 
© Adobe Stock
Sommaire

Par un "lait végétal", moins fort en goût

A priori, une personne détestant le goût du lait de vache, n’aimera sans doute pas celui de brebis ou de chèvre encore plus prononcé. Elle pourra alors se tourner vers les boissons végétales, sans lait, dont la texture et l’aspect visuel lui ressemble néanmoins, avec un goût plus neutre. Réalisés à base d’ingrédients végétaux, de préférence 100 % biologiques, ces "laits" végétaux sont à base de soja ou de riz, d’avoine, d’amandes ou encore de noisettes. Sources de bonnes graisses végétales, de vitamines et minéraux, ces boissons ne contiennent pas de lactose, sucre du lait de vache souvent mal digéré en vieillissant. Avant d’en choisir un, bien lire les étiquettes pour vérifier son enrichissement en calcium, idéalement proche des 100 mg pour 100 ml.

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : - ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire, alimentation, environnement, travail) : table ciqual des aliments.
La rédaction vous recommande sur Amazon :