Palmarès 2005 des Hôpitaux : allez Bordeaux !

Comme chaque année, le Point publie son palmarès des hôpitaux : 750 établissements publics classés pour 32 spécialités ! C'est un dossier très instructif qui met en valeur la grande qualité des équipes médicales françaises. Et nouveauté, une partie des résultats est disponible sur Internet !
PUB

Bravo Bordeaux ! Premier hôpital en 2003, deuxième en 2004 et de nouveau premier en 2005. Bravo aussi à Toulouse et à Lille qui sont aussi sur le podium. Et bravo à tous ces services qui se classent dans les 50 premiers dans les 32 spécialités étudiées : la qualité est payante.

Il faut aussi féliciter notre confrère du Point pour son imposant travail maintenant attendu chaque année : traiter une base de 12,3 millions de dossiers médicaux informatisés n'est pas une mince affaire ! Et comme chaque année, la méthodologie s'affine : notoriété et technicité sont analysées ainsi que le niveau de spécialisation et la place des hygiénistes (pour lutter contre les maladies nosocomiales).

Les premières places du palmarès

En guise d'hommage, voici la liste des services les plus performants selon ce classement en 2005 :- Prothèses articulaires : GH Diaconesses-Croix-Saint-Jean, Paris- Chirurgie du rachis : CHU de Bordeaux- Traumatologie du genou : CHU de Caen- Chirurgie du pied : CHU d'Amiens- Chirurgie de l'épaule : Clinique de traumatologie et d'orthopédie, Nancy,- Chirurgie de la main : Hôpital de la conception : Marseille- Cancer du sein : Institut Curie, Paris- Cancer de la prostate : Institut Mutualiste Montsouris, Paris- Cancer ORL : Institut Gustave Roussy, Villejuif (Val-de-Marne)- Cancer du côlon et de l'intestin : Institut Mutualiste Montsouris, Paris- Cancer du rein : Hôpital Necker, Paris,- Chirurgie du cancer du poumon : Centre Marie-Lannelongue, Le Plessis-Robinson (Haut-de-Seine)- Glaucome : Hôpital Saint-Joseph, Paris- Cataracte : Fondation Rothschild, Paris- Rétine : CHU de Nancy,- Hernies et vésicules : CHU de Montpellier- Proctologie : Hôpital Edouard-Herriot, Lyon- Foie-Pancréas : Hôpital Paul-Brousse, Villejuif (Val-de-Marne)- Chirurgie gynécologique : CHU de Clermont-Ferrand- Incontinence urinaire : Hôpital Pitié-Salpêtrière, Paris- Calculs rénaux : CHU de Bordeaux- Adénome de la prostate : Hôpital Cochin, Paris- Chirurgie artérielle : CHU de Rennes- Infarctus du myocarde : CHU de Caen- Accidents vasculaires cérébraux : CHU de Lille

PUB
PUB

Les résultats pour les 7 autres spécialités (chirurgie des varices, de la thyroïde, de l'obésité, de l'oesophage, les stimulateurs cardiaques, la pneumologie, les maladies infectieuses et tropicales.) sont disponible sur Internet, innovation bien utile du Point : www.lepoint.fr

La transparence pour une meilleure qualité

Ce travail participe à l'effort de transparence qui doit maintenant être la règle : il faut évaluer et rendre les résultats publics. C'est l'unique façon de progresser au service des français. C'est d'autant plus important qu'il ressort de ce dossier du Point qu'à l'opposé des établissements les plus performants, de nombreux hôpitaux manquent de moyens mais aussi, disons le, de compétences. La transparence est la nouvelle règle d'éthique de ces dernières années : transparence dans les essais cliniques, transparence dans la pharmacovigilance, transparence dans les hôpitaux, et récemment transparence dans les compagnies aériennes, etc. Il faut continuer dans cette voie avec la transparence dans la recherche notamment (comme de nombreux chercheurs le demandent).

En pratique, on peut retenir qu'il est important de prendre le temps de s'informer avant de se faire opérer : la plupart du temps, rien ne presse. Alors il faut privilégier la qualité !

Publié le 30 Août 2005
Auteur(s) : Dr Philippe Presles
Source : Source : Le Point du 25 août 2005 n°1719.
Voir + de sources
www.lepoint.fr