Otite de l'adulte : symptômes et traitements

Publié le 22 Décembre 2018 par La Rédaction E-Santé
Même si les otites se déclarent souvent chez les jeunes enfants, les adultes ne sont pas épargnés. On distingue chez l’adulte les otites moyennes des otites externes. Quels sont les symptômes de l’otite ? Quels sont les traitements ?
PUB
© Istock

Otite moyenne et otite externe chez l’adulte

On distingue deux types d’otites chez l’adulte. D’une part, l’otite externe, laquelle correspond à une inflammation du conduit auditif externe (pavillon de l’oreille), le plus souvent après une variation brutale de la pression barométrique (lors d’un vol en avion, de la plongée sous-marine) ou à la présence d’un bouchon de cérumen. D’autre part, l’otite moyenne, qui correspond à une inflammation localisée à l’arrière du tympan. Cette dernière est souvent consécutive d’un problème ORL viral ou bactérien de type sinusite, rhino-pharyngite ou encore rhinite allergique.

Les symptômes de l’otite chez l’adulte

L’otite chez l’adulte provoque des symptômes similaires à l’otite chez l’enfant. Elle peut se révéler extrêmement douloureuse et doit faire l’objet d’une consultation. On observe des douleurs pulsatiles au niveau de l’oreille, une altération de l’audition, des bourdonnements ou sifflements, des céphalées, mais aussi parfois de la fièvre, des vertiges et des écoulements purulents des oreilles.

PUB

Le traitement de l’otite chez l’adulte

En première intention, dans l’attente d’un rendez-vous chez le médecin, il est possible de prendre des antalgiques pour apaiser les douleurs pulsatiles et les céphalées. Il ne faut surtout pas essayer de nettoyer les éventuels écoulements purulents du conduit auditif avec un coton-tige ou de l’eau. A contrario, il est recommandé de nettoyer ses fosses nasales avec de l’eau de mer ou du sérum physiologique si l’otite est consécutive à un problème de type sinusite ou rhume. Après examen clinique, le médecin va opter pour un traitement qui prend en compte la gravité et la nature de l’otite. S’il s’agit d’une otite consécutive à une infection ORL virale, les antibiotiques seront inutiles. S’il s’agit d’une otite bactérienne purulente, alors des antibiotiques seront prescrits. Dans le cas d’une otite externe, et à condition qu’il n’y ait pas de perforation du tympan, des gouttes auriculaires contenant des antibiotiques sont indiquées pour calmer l’inflammation. Enfin, si et seulement si le traitement ne donne pas de résultat probant et que le tympan reste gonflé en raison de la présence de pus à l’arrière, le spécialiste ORL peut pratiquer une paracentèse. La paracentèse consiste à inciser le tympan, afin de drainer le pus qui le bombe à l’arrière : la pression derrière le tympan retombe et le soulagement est quasi immédiat.

PUB

Prévenir l’otite chez l’adulte

Il est possible de limiter les risques de survenue d’une otite chez l’adulte : - Dans le cas d’une otite moyenne : éviter les endroits dont l’atmosphère va irriter l’oreille : pollution, fumée de tabac. - Bien soigner sa rhinite allergique ou son rhume afin qu’ils n’entraînent pas une otite par la suite.- Dans le cas d’une otite d’origine virale : se laver les mains régulièrement afin d’éviter la propagation du virus.

La rédaction vous recommande sur Amazon :