Orgasme masculin : comment le décupler

S'il est vrai que l'homme peut atteindre le 7e ciel rapidement, cela ne signifie pas forcément qu'il y a pris un plaisir fou. Voici quelques techniques qui permettent de maximiser sa jouissance.

Le plaisir des hommes, ça n'est pas seulement une affaire de mécanique. En quelques mouvements de va-et-vient, ces messieurs sont capables d'évacuer leur tension sexuelle. Mais cela ne veut pas dire qu'ils seront grimpés au septième ciel.

En effet, bien que souvent associées dans la tête des gens en raison de leur proximité temporelle, l'éjaculation et la jouissance ne vont pas systématiquement de paire. L'éjaculation étant un réflexe physiologique, il est possible d'en avoir une sans en tirer de plaisir.

Près de 3 hommes sur 10 ont admis avoir déjà simulé un orgasme pendant un rapport intime lors d'une étude menée par Zava début 2019.

Quelques astuces permettent de s'assurer que son partenaire connaîtra une nuit mémorable :

Conseil n°1 : miser sur la lingerie

De petites attentions peuvent accroître le désir de votre homme, même si elles sont simples. Il suffit d'un parfum choisi pour l'occasion, d'une robe neuve ou de lingerie fine… "Tout ce qui favorise le désir intensifie l'orgasme, explique le sexologue Gérard Leleu à nos confrères de Medisite. N’oubliez jamais qu’il faut entretenir le désir."

Selon une étude de 1001Dessous.com menée en 2014, pour faire plaisir à monsieur, il faut privilégier les dessous affriolants. 74% des hommes interrogés ont reconnu préférer la lingerie sexy. Elle est beaucoup plus appréciée que le style confortable (22%) ou mode (4%).

Et si plus de 6 femmes sur 10 misent sur un "ensemble 2 pièces mignon" pour leurs soirées torrides, les hommes préféraient les voir porter un porte-jarretelle (50%), un string (42%) ou une guêpière (41%)

Un strip-tease peut aussi émoustiller de manière notable. Mais l'idée n'est pas de se lancer dans une chorégraphie digne des plus grands établissements parisiens. Un effeuillage improvisé fera très bien l'affaire.

Conseil n°2 : prolonger les préliminaires

Pour les femmes comme pour les hommes, les préliminaires sont un passage important. Ces messieurs ont tendance à passer un peu vite au "plat de résistance", et c'est une erreur selon le Dr Gérard Leleu. "Les caresses préparatoires permettent d’accroître leur orgasme. Il est donc essentiel de ne pas les négliger !", souligne-t-il.

Lors des rapports, ne lésinez pas sur les caresses  et les baisers, sans oublier aucune partie. Et n'oubliez pas qu'une fellation peut être particulièrement bien accueillie à ce moment-là. "Plus la femme stimule l’excitation, plus l’orgasme de son partenaire est puissant", conclut notre spécialiste.

Conseil n°3 : ne pas hâter la pénétration

"Plus c'est long, plus c'est bon", dit l'adage populaire. Il y a peut-être du vrai dans cette affirmation. La caresse du pénis au vagin est le moment crucial pour maximiser le plaisir de l'homme et lui permettre un orgasme maximal.

"Plus ce mouvement de va-et-vient du pénis se prolonge, plus la muqueuse pénienne devient sensible, et plus les corps érectiles gonflent", explique le Dr Gérard Leleu. Ces mouvements répétitifs font provoquer un plaisir irradiant jusque dans les reins, capable de se reproduire jusqu'à l'éjaculation. Un plaisir bien plus intense, donc.

À noter que varier les positions pendant l’acte sexuel permet aussi de lutter contre la routine et la baisse de désir.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.