Obésité
L'obésité est un problème de santé qui, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), atteint des proportions endémiques dans le monde et représente une menace sérieuse en matière de santé publique.
© Fotolia
Sommaire

Obésité : Examens

  • Le médecin procède d'abord à un bilan de santé complet. Il vérifie ensuite, par des tests spécifiques, l'état de la surcharge pondérale du patient (vérification de l'indice de masse corporelle, tour de taille, etc.).
  • Des tests sanguins sont, par la suite, réalisés afin de vérifier la présence de maladies associées à l'obésité (diabète, hypercholestérolémie, etc.).
  • Le médecin s'assure enfin de bien renseigner le patient sur la maladie, sur la qualité et la nature des soins qui seront dispensés, sans oublier de souligner l'importance de sa collaboration.

Obésité : Traitement

Le seul moyen de traiter efficacement l'obésité est d'établir un déficit calorique, c'est-à-dire de faire en sorte que le patient dépense plus d'énergie qu'il n'en consomme.

Il s’agit d’un régime alimentaire dont l’objectif est de perdre progressivement du poids de sorte que le patient réapprend en même temps à bien manger. C’est la seule façon de perdre du poids durablement et à condition d’établir avec le patient des objectifs de réduction pondérale réalistes (de 5 % à 15 % par rapport au poids initial). Il s’agit donc d’une approche basée sur le principe de l’éducation thérapeutique.

Outre des conseils diététiques, le patient bénéficie d’un encadrement pour la pratique d’une activité physique et d’un soutien psychologique.

Être attentif à l’amélioration du bien-être, de l’estime de soi et de l’intégration sociale du patient fait partie intégrante de la prise en charge.

Le discours ne doit pas être culpabilisant, mais encourageant, car les modifications de comportement obtenues via l’alimentation et l’activité physique doivent être maintenues sur le long terme, objectif essentiel pour la santé du patient.

Parallèlement, les autres pathologies sont prises en charge : diabète, hypertension, troubles articulaires, etc.

C’est seulement en cas d’échec ou de récidive et d’obésité grave que l’on peut envisager une chirurgie de l’obésité ou chirurgie bariatrique.

Il existe deux grands types d’intervention : celles basées uniquement sur la restriction gastrique comme la pose d’un anneau gastrique ou la gastroplastie et celles impliquant une malabsorption intestinale, appelé bypass ou dérivation biliopancréatique.

 

Ces interventions nécessitent ensuite une surveillance très rapprochée en raison des risques d’effets secondaires et de complications.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Guide: 

Source : Guide familial des maladies publié sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Média, 2001. Haute autorité de santé (HAS), prise en charge de l’obésité. HAS, « Obésité : prise en charge chirurgicale chez l’adulte », janvier 2009.