Nouvel Atlas du tabac publié par l'OMS

Quand l'iconographie en dit autant que les textes, sinon plus… L'Atlas du tabagisme offre une représentation visuelle de cette épidémie qui n'épargne aujourd'hui aucune nation et aucune population. Celui-ci paraît à l'heure où les Etats membres de l'OMS négocient le traité international de lutte contre le tabac.
PUB

Au moyen de présentations attractives telles des cartes en couleur ou des graphiques, cet Atlas donne vie à des milliers de statistiques sur toute une série de questions liées au tabac. Sont ainsi illustrés : similitudes et différences entre pays, comportement des cigarettiers, différences de consommation selon le sexe, investissements de l'industrie du tabac, coûts du tabagisme et de la contrebande, aspects judiciaires. Bien plus encore, toutes ces données comparatives soulignent que l'action (ou l'inaction) au niveau d'un pays peut influer sur les efforts entrepris dans un autre.La consultation de cette publication est particulièrement recommandée aux responsables politiques investis dans la lutte antitabac, tant au niveau national qu'international.

PUB
PUB

A l'heure où paraissait cet Atlas, le 15 octobre dernier, les Etats membres de l'OMS se réunissaient à Genève pour la 5e et avant-dernière session de négociation sur le projet de convention-cadre pour la lutte antitabac. La rédaction de ce traité, précisant les conditions d'une lutte efficace contre le tabac, a débuté en 1999 et devrait être prêt d'ici mai 2003. Mais, comme le souligne le Dr Gro Harlem Brundland, l'urgence est là : « Aujourd'hui, le tabac tue 4,9 millions de personnes par an, contre 4 millions au début des négociations ! »

Il est grand temps que l'enjeu représenté par le commerce du tabac soit mis en arrière plan La photographie de la couverture de l'Atlas du tabac de l'OMS est suffisamment éloquente en ce sens : un enfant africain tirant sur une cigarette Or, si des mesures drastiques ne sont pas mises en oeuvre rapidement, d'ici 2020 le tabac tuera environ 8,4 millions de personnes par an dans le monde et 70% interviendront dans les pays en voie de développement !

Publié le 29 Octobre 2002
Auteurs : Dr Philippe Presles