Nicotinamide [Vitamine B3 ; vitamine PP]

Publié le 29 Mars 2002 à 1h00 par Carole Emile, Pharmacien Biologiste
Nicotinamide : Quelles sont les précautions particulières à prendre ? A quoi servent ces dosages ?

Quelles sont les précautions particulières à prendre ?

Il est préférable d'être à jeun avant le prélèvement. Penser à signaler d'éventuels traitements en cours car de nombreux médicaments modifient la concentration des vitamines dans le sang (suppléments vitaminiques, isoniazide, antivitamines K…).

A quoi servent ces dosages ?

Les vitamines sont essentiellement apportées par l'alimentation. Seules les vitamines B6, B8, D et K sont synthétisées par l'organisme, mais le plus souvent en quantités insuffisantes. Les carences en vitamines sont dues à une insuffisance d'apport, mais aussi à des troubles de l'absorption digestive ou, pour certaines vitamines A, D, E, et K, dites « liposolubles » (solubles dans les lipides ou corps gras) à des troubles de la fonction biliaire (insuffisance ou rétention de la sécrétion de bile).

Les autres vitamines sont hydrosolubles (groupe B (B1, B2, B5, B8, B9, B12, PP) et C). Les dosages sont donc utilisés pour mettre en évidence les éventuelles carences pouvant survenir dans ces situations.

Quelles sont les valeurs normales ?

Elles varient selon les techniques de dosage et les laboratoires. A titre indicatif :Vitamine B3 : 38 à 58 µmol/l (4,6 à 7,1 mg/l)

Comment est interprété le résultat ?

Vitamine B3 ou PP (nicotinamide)On trouve la vitamine B3 dans presque tous les aliments (surtout viandes et poissons) et ses besoins (15 à 20 mg/jour) sont assez bien couverts. Des déficits peuvent être observés au cours de la maladie de Crohn, en cas de cancer ou de traitement par certains médicaments (isoniazide, 5-fluoro-uracile).

La carence en vitamine PP (dénommée pellagre) se traduit par des lésions de la peau et une langue noire. 

Guide: