Nez qui coule : quelles huiles essentielles pour se soigner ?

© Istock
Le nez qui coule est un symptôme bénin mais qui est pénible à vivre. Heureusement, il existe des moyens naturels et très efficaces pour traiter un rhume, les huiles essentielles étant tout à fait indiquées.
PUB

Diffusion d’huiles essentielles en cas de nez qui coule

Les huiles essentielles (HE) peuvent s’utiliser en diffusion atmosphérique. Ce mode d’emploi convient tout particulièrement lorsqu’il s’agit de traiter des affections de la sphère ORL. On peut aussi déposer quelques gouttes d’HE dans un mouchoir et respirer 5 fois par jour dedans. Ainsi, en cas de nez qui coule, la muqueuse nasale va entrer en contact avec les principes actifs des huiles essentielles et pouvoir rapidement se régénérer. De nombreuses combinaisons d’huiles essentielles existent mais, d’une façon générale, on aura recours aux HE de citron (à la fois antiseptique,anti-infectieuse et bactéricide), de menthe poivrée (à ne pas utiliser seule), de niaouli (anti-infectieuse et idéale en cas de refroidissement et pour la sphère ORL en général), de pin sylvestre (à la fois antiseptique et anti-infectieuse) ou encore de ravintsara (antivirale et stimulante du système immunitaire) ou de tea tree (anti-infectieuse,bactéricide à large spectre et antifongique).

PUB
PUB

Huiles essentielles par voie orale contre le nez qui coule

Il est aussi possible de lutter contre le nez qui coule en ingérant des huiles essentielles, à commencer par celles d’eucalyptus radiata (contre le froid et pour stimuler le système immunitaire) et de menthe poivrée. En préventif, en période d’épidémie, mélangez 2ml d’HE d’eucalyptus radié et de ravintsara à 1ml d’HE de niaouli et mettez une goutte de cette préparation dans une cuillerée de miel à consommer chaque matin.

Publié le 29 Mars 2018
Auteurs : La Rédaction E-Santé