Huiles essentielles : les précautions et contre-indications

Les huiles essentielles renferment des principes actifs qui leur confèrent des propriétés thérapeutiques. Utilisées depuis des millénaires, elles sont actuellement très prisées du grand public. Pour éviter les erreurs, il n'est pas inutile de rappeler les précautions d'usage et les contre-indications.
© Fotolia

Les huiles essentielles ne doivent pas être utilisées chez les femmes enceintes ou qui allaitent

Les huiles essentielles de menthe poivrée et appartenant aux familles des cétones et des lactones sont neurotoxiques et abortives.

Pas d'huile essentielle chez les jeunes enfants

Les huiles essentiellesne doivent pas non plus être employées chez les enfants de moins de 7 ans, disent certains, tandis que d'autres préfèrent par mesure de précaution étendre la contre-indication aux moins de 12 ans.

Les enfants ont une peau beaucoup plus sensible et fragile que les adultes et certains composants neurotoxiques contenus dans leshuiles essentielles peuvent se révéler dangereux (menthe poivrée, cétones et lactones).

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : " Bien vivre les huiles essentielles ", Emmanuelle Mary et Laure Molard, éditions, Saep.