La migraine : bien plus qu'un mal de tête

Publié par Pieter Segaert, journaliste santé le Lundi 02 Juin 2008 : 02h00
Des nausées et une hypersensibilité à la lumière et au bruit sont associées à la migraine, en plus des maux de tête. Le meilleur traitement est un traitement de fond, tant pour le mal de tête que pour les autres symptêmes.
PUB

Une hypersensibilité aux stimuli

Plus d'un Français sur dix souffre de migraine. Un symptôme typique de cette affection est un mal de tête lancinant ou battant qui peut persister de 4 à 72 heures. Chez certains patients, la migraine peut même devenir chronique. Ils ont alors des maux de tête pratiquement tous les jours. Cette affection touche plus fréquemment les femmes que les hommes. On ignore encore la cause précise de la migraine. Aucun test biologique et aucune imagerie médicale n'ont pu jusqu'à présent mettre la migraine en évidence. On suppose toutefois que le problème se situe au niveau du système nerveux. Des stimulations externes y seraient insuffisamment filtrées."Elles aboutissent à une hypersensibilité au bruit, à la lumière, au mouvement, aux odeurs ou à la nourriture. Normalement, à la suite d'un stimulus déterminé, il se produit une accoutumance après un certain temps - songez par exemple à l'odeur d'un repas chaud. Mais, chez les patients migraineux, ces stimuli conservent toute leur intensité", explique le docteur Luc Herroelen, responsable de la consultation de la migraine à l'UZ Gasthuisberg à Louvain en Belgique.

PUB
PUB

Les autres symptômes

La cause de la migraine n'est donc pas à rechercher dans les vaisseaux sanguins mais dans le cerveau. Ce dernier induit toute une série de processus, dont une inflammation stérile des méninges. Il s'agit probablement de la base du mal de tête. Ensuite, les vaisseaux sanguins des méninges se dilatent. Ce qui active indirectement le centre du vomissement, d'où les nausées. C'est ce qui explique le fait que la migraine soit toujours accompagnée de symptômes complémentaires. "Les symptômes complémentaires sont d'ailleurs une des conditions pour pouvoir parler de migraine. Les patients sont soit hypersensibles à la lumière et au bruit, soit ils souffrent de nausées. Certains patients éprouvent encore une impression de paralysie dans une partie du visage ou du corps." Bien que l'alcool, le chocolat, certains fromages et les aliments gras puissent déclencher des crises de migraine, elle n'est pas due à un mauvais fonctionnement du foie.

Publié par Pieter Segaert, journaliste santé le Lundi 02 Juin 2008 : 02h00
PUB
PUB
A lire aussi
MigrainePublié le 06/09/2001 - 00h00

On distingue deux sous-groupes de maux de tête : les maux de tête primaires (céphalées primaires) et maux de tête secondaires (céphalées secondaires).Les maux de tête primaires sont le résultat de problèmes biologiques du cerveau, tandis que les maux de tête secondaires accompagnent une...

Pourquoi ai-je mal à la tête ? Publié le 04/01/2010 - 00h00

Avoir mal à la tête ne signifie pas forcément que l'on souffre de migraine. Le mal de tête peut avoir bien d'autres origines. Explications sur les causes possibles du mal de tête, appelé aussi céphalées...

Migraine : plus qu’un simple mal de tête...Publié le 09/09/2012 - 22h00

Pendant une crise de migraine, il est impossible, pour la plupart des gens, d’aller travailler ou de se rendre à l’école.D’où l’importance de traiter cette maladie, qui est bien plus qu’un mal de tête.  

Maux de tête : 10 choses à savoirPublié le 01/01/2002 - 00h00

D'origine musculaire, cervicale, traumatique ou signe de migraines, les maux de tête peuvent être épisodiques ou chroniques, affectant grandement, dans ce dernier cas, la qualité de vie du patient. Causes, mécanismes, solutions... Voici les 10 choses à savoir.

Plus d'articles