Le ménage, c'est bon pour la santé

Publié par Louise Castillon, journaliste santé le Lundi 08 Décembre 2008 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 21 Octobre 2010 : 14h27

Non, ce n'est pas une excuse de macho pour ne pas avoir à faire le repassage ! Des chercheurs se sont penchés sur le ménage pour passer l'éponge sur les idées recues.

PUB

Vous ne regarderez plus jamais votre aspirateur comme avant. Derrière la corvée du ménage se cachent des effets positifs sur la santé et le moral. Les tâches domestiques ont un sens et une utilité. Faire la poussière est un anti-déprime naturel, faire le repassage est bon pour votre cœur, quand au rangement, il vous aide à mettre de l'ordre dans vos idées… Alors la prochaine fois que vous vous lancerez dans un grand nettoyage, vous verrez le ménage sous un œil différent.

Le ménage, c'est du sport !

Quand vous passez le balai, vous n'avez pas l'impression de faire de l'aérobic ménager ? Faire les vitres en frottant énergiquement, nettoyer la salle de bains en vous trémoussant dans tous les sens pour ne pas oublier un carreau… L'exercice physique se trouve dans les plus petites tâches ménagères et votre corps vous dit merci. Des chercheurs anglais de l'ULC (University College London) viennent de rendre les conclusions d'une étude qui devrait faire plaisir aux accros de la poussière. Réalisée sur 20 000 personnes dont 3 200 présentaient des signes de stress et d'anxiété, l'expérience montre que faire 20 minutes de ménage par semaine, réduirait le stress et les risques de dépression. Le ménage, comme toute activité physique, libère des endorphines, une substance émise par le cerveau et qui procure une sensation de bien-être. Un plaisir ressenti par le corps qui joue un rôle sur le moral.

PUB
PUB

Les bienfaits sur la santé

Faire le ménage est une façon utile de lutter contre la sédentarité. La fée du logis, qui sommeille en vous, profite des effets positifs des tâches ménagères. Le ménage est un sport comme un autre qui vous permet d'agir en prévention contre l'obésité et les maladies cardiovasculaires. Évitez toutefois d'utiliser des produits ménagers trop agressifs pour vos poumons. Pensez également à aérer pour limiter les risques d'inhalation et chasser les acariens, ravis de ce déplacement de poussière. Le ménage peut également servir de bon exutoire au stress en faisant taire les pensées négatives pour laisser la place au corps.

Publié par Louise Castillon, journaliste santé le Lundi 08 Décembre 2008 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 21 Octobre 2010 : 14h27
Source : Coté santé, novembre 2008.
PUB
PUB
A lire aussi
Faire face à la maladie d'AlzheimerPublié le 15/09/2004 - 00h00

Il cherche constamment son gillet, il grignote plutôt qu'il ne mange, il lui arrive de ne plus remettre une voisine ? Bien sûr on préfère en rire, on évoque son « grand âge », on accuse « la vieillerie ». Finalement on trouve ça presque normal... Mais au fond, on sait bien que ce n'est...

Comment soigner son dos, tout en douceur ?Publié le 09/03/2012 - 08h37

Kinésithérapie, méthode Mézières, ostéopathie, acupuncture, chiropratique..., autant de médecines douces qui peuvent soigner le dos. Pour bien les choisir, il faut bien les connaître. Le point sur leurs spécificités et leurs pratiques.

Plus d'articles