Maladie de Lyme : comment se pose le diagnostic ?

© Istock
La maladie de Lyme est une maladie qui est parfois difficile à diagnostiquer. Alors quels sont, en cas de maladie de Lyme, les symptômes à repérer ? Comment en cas de maladie de Lyme, le diagnostic est-il posé ?
Publicité

Maladie de Lyme : symptômes

La maladie de Lyme (ou borréliose de Lyme) est une maladie qui peut se révéler extrêmement handicapante. Véhiculée par les tiques, c’est lorsque ceux-ci piquent une personne qu’ils transmettent la maladie. Elle va ensuite se manifester sous forme de divers symptômes tels que des douleurs articulaires et musculaires, une fièvre, un état grippal et une très importante fatigue que le repos ne permet pas de soulager. Un des signes majeurs de la maladie de Lyme est l’apparition d’un érythème migrant (qui n’est toutefois pas systématiquement présent). Il s’agit d’une rougeur de la peau circulaire qui va progressivement s’étendre et atteindre de 5 à 15 cm de diamètre.

Publicité
Publicité

Maladie de Lyme : diagnostic

Relativement difficiles à diagnostiquer, de nombreuses personnes souffrant de la maladie de Lyme errent de médecin en médecin sans que le diagnostic soit posé. Il est pourtant essentiel de l’identifier rapidement pour éviter qu’elle ne devienne chronique et très difficile à soigner. Le diagnostic est toutefois relativement simple à établir si l'on se base sur les symptômes rapportés par le patient (a fortiori si celui-ci se souvient avoir été piqué par une tique), les signes cliniques observables par le médecin, des examens sanguins spécifiques (un mois au moins après l’infection), une biopsie cutanée de l’érythème et une ponction lombaire. Néanmoins, tous ces examens peuvent se révéler négatifs alors même que le patient est affecté.

 
Publié par La Rédaction E-Santé le Jeudi 03 Mai 2018 : 14h02
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :