Les vaisseaux sanguins des femmes vieillissent plus vite que ceux des hommes

Une nouvelle étude scientifique montre que les vaisseaux sanguins des femmes vieillissent plus vite que ceux des hommes. Selon les chercheurs, cette découverte aident à comprendre pourquoi la gent féminine développe des maladies cardiovasculaires différentes des hommes.
© Istock
Sommaire

L'âge ne se fait pas sentir à la même vitesse sur les vaisseaux sanguins chez les femmes que les hommes. L’institut Smidt Heart du Centre médical Cedars-Sinai (Los Angeles) a mis en évidence qu’ils vieillissent plus vite chez la gent féminine.

Les fonctions vasculaires des femmes évoluent plus vite

L’équipe scientifique a passé au crible les bases de données de plusieurs établissements hospitaliers américains, représentant près de 145 000 mesures de la pression artérielle collectées auprès de 32 882 participants âgés de 5 à 98 ans en 43 ans.

Elle a ainsi découvert que les fonctions vasculaires des femmes évoluaient différemment des hommes. En fait, les participantes montraient des signes de pressions artérielles et de vieillissement des vaisseaux sanguins plus tôt. 

Susan Cheng, auteure principale de l'étude et directrice de la recherche de l’institut Smidt Heart explique “Beaucoup d'entre nous en médecine ont longtemps cru que les femmes “rattrapaient” simplement les hommes en termes de risque cardiovasculaire”. Elle ajoute ensuite "Nos données ont montré que les taux d'accélération de l'élévation de la pression artérielle étaient significativement plus élevés chez les femmes que chez les hommes, et cela commençaient plus tôt". Elle ajoute ensuite "Nos recherches confirment non seulement que les femmes ont une biologie et une physiologie différentes de celles de leurs homologues masculins. Mais elles illustrent également pourquoi les femmes peuvent être plus susceptibles de développer certains types de maladies cardiovasculaires et à différents moments de la vie."


Une meilleure prise en charge des risques vasculaires des femmes

Les femmes et les hommes ne sont ainsi pas égaux face aux maladies cardiovasculaires. L’experte explique “si nous définissons le seuil d'hypertension de la même manière, une femme de 30 ans souffrant d'hypertension artérielle est probablement plus à risque de maladie cardiovasculaire qu'un homme souffrant d'hypertension artérielle au même âge."

Les chercheurs américains appellent ainsi les professionnels de la santé à penser différemment lorsque des femmes les consultent pour des problèmes cardiovasculaires.

Christine Albert, présidente du nouveau département de cardiologie de l’institut Smidt Heart, ajoute “Cette étude rappelle aux médecins que de nombreux aspects de nos évaluations et thérapies cardiovasculaires doivent être adaptées spécifiquement aux femmes. Les résultats des études menées chez les hommes ne peuvent pas être directement extrapolés aux femmes”.

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Sex Differences in Blood Pressure Trajectories Over the Life Course, JAMA Cardiology, 15 janvier 2020, 
Study: Women's blood vessels age faster than men's, EurekAlert !, 15 janvier 2020
Risque cardio-vasculaire chez les femmes, Fédération Française de Cardiologie
La rédaction vous recommande sur Amazon :