Toux : les meilleurs remèdes naturels
Sommaire

Soigner la toux par les huiles essentielles

L'aromathérapie correspond aux traitements par huiles essentielles. L'huile essentielle est une essence volatile extraite de plantes aromatiques par extraction mécanique, par entraînement à la vapeur d'eau ou par distillation. Tout ce qui peut être extrait sous forme de liquide peut être utilisé : l'écorce, les racines, les graines ou fruits, les sommités fleuries ou les feuilles. Bien qu'il y ait le mot "huiles", ces substances ne contiennent pas de gras.

Ces huiles essentielles sont très utiles en cas de fatigue avec leur effet stimulant sur le système immunitaire et très anti-infectieuses.

Anne-Laure Jaffrelo nous livre quelques exemples d'huile essentielle à utiliser en diffusion ou en application cutanée pour soigner les infections ORL, bronchites ou rhume :

Huile essentielle de sapin de baumier : efficace en cas de toux et d'infections respiratoires. Mélanger trois gouttes d'huile essentielle de baumier dans trois gouttes d'une huile végétale et appliquer en massage sur la poitrine, 4 à 6 fois par jour.
Propolis : en gélule, 1 à 3 fois par jour ou en spray en cas de mal de gorge. Le propolis a des propriétés antiseptiques, antibactériennes et antioxydants.

- Distinction entre toux sèche et toux grasse :

Pour une toux sèche :

Huile essentielle de cyprès : utilisation en application cutanée. Appliquer trois gouttes d'huile essentielle avec trois gouttes d'une huile végétale sur les bronches. Pour les adultes, mettre deux gouttes d'huile essentielle de cyprès dans une goutte de miel et l'avaler. Très efficace pour le traitement des infections respiratoires. Appliquer 4 à 6 fois par jour. Cette huile essentielle a des propriétés antispasmodiques et anti-infectieuses, elle aide à lutter contre les infections ORL, la bronchite et la toux spasmodique.

Attention : L'huile de cyprès est contre-indiquée en cas de mastose, fibrome ou cancer hormonaux dépendant (comme le cancer du sein par exemple).

Pour une toux grasse :

Huile essentielle d'eucalyptus globulus : avec ses qualités d’assèchement, l'eucalyptus globulus participe à l'expulsion du mucus hors des voies respiratoires. C'est également un stimulant immunitaire. Cette huile essentielle est utilisée en diffusion à faible dose.  L'eucalyptus globulus fait tousser, pour les toux grasses, c'est l'effet recherché afin de faire sortir le mucus. Elle n'est pas recommandée chez la femme enceinte et les asthmatiques.

Pour le nez qui coule :

Thym à linalol : c'est un anti-bactérien, il aide à remonter les défenses immunitaires, à utiliser aussi bien en convalescence qu'en prévention. Sa grande qualité est d'assécher le nez qui coule. En cas de nez qui coule, mettre une goutte d'huile essentielle de thym à linalol sur un mouchoir à respirer ou l'utiliser en diffusion. 

Il est également possible de mélanger le sapin baumier avec du thym à linalol pour cibler plusieurs symptômes ou de mélanger le sapin baumier avec de l'eucalyptus globulus (toux grasse) ou avec de l'huile essentielle de cyprès (toux sèche).

Comparez les Mutuelles séniors et économisez toute l'année !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : - Anne-Laure Jaffrelo, 25 huiles essentielles pour (presque) tout faire, éditions alternatives GALLIMARD. (réédition en 2016)
- Anne-Laure Jaffrelo, En forme au naturel, éditions alternatives GALLIMARD. 2013
La rédaction vous recommande sur Amazon :