Lait : l’allergie alimentaire la plus fréquente chez les enfants

Parmi les allergies alimentaires, l’allergie au lait serait la plus répandue chez les jeunes enfants américains. Une pathologie à prendre au sérieux et à différencier de l’intolérance au lactose.
© Adobe Stock

Il est souvent considéré comme LA boisson des enfants. Pourtant, le lait serait l’aliment auquel ils seraient le plus souvent allergiques, selon une étude menée par des pédiatres des universités de Californie du Sud (Los Angeles) et Northwestern (Chicago) présentée le 16 novembre 2018 à la rencontre annuelle du Collège américain d’Allergie, d’Asthme et d’Immunologie (ACAAI).

2% des enfants américains de moins de cinq ans allergiques au lait

Les chercheurs se sont appuyés sur les résultats d’une enquête qu’ils ont menée auprès de 53 000 foyers américains. Ils en ont tiré trois principaux résultats :

  • Plus de 2% des petits américains de moins de cinq ans souffriraient d’une allergie au lait 
  • 53% des enfants allergiques à un aliment avant l’âge de un an le seraient au lait de vache
  • L’allergie au lait peut se résoudre d’elle-même quand l’enfant grandit : 53% des enfants allergiques ont une allergie au lait lorsqu’ils ont moins d’un an, mais ils ne sont plus que 41% entre un et deux ans, 34% entre trois et cinq ans et 15% entre 11 et 17 ans.

Conseils alimentaires et traitement d’urgence

Devant ces résultats, les scientifiques insistent sur l’importance d’abord de reconnaître une allergie au lai t et d’être ensuite en mesure de la traiter. "Un enfant peut avoir une intolérance au lait que ses parents prendront par erreur pour une allergie au lait. Il est primordial que tout enfant suspecté allergie au lait ait un diagnostic confirmé par un allergologue" note ainsi le docteur Ruchi Gupta, co-auteur de l’étude, dans un communiqué publié sur le site de l’ACAAI.

Et ce conseil vaut pour toutes les allergies alimentaires, susceptibles de bouleverser les habitudes d’un foyer, le budget alloué aux aliments et la qualité de vie. "Un enfant allergique au lait devrait recevoir des conseils sur les façons d’éviter le lait mais aussi sur les restrictions alimentaires inutiles" ajoute le docteur Gupta.

Côté traitement, les auteurs de l’étude ont identifié que seulement 26% des enfants allergiques au lait possédaient une ordonnance d’épinéphrine en auto-injection, une solution pourtant efficace pour éviter les réactions allergiques sévères et les chocs anaphylactiques.

Intolérance au lactose et allergie au lait

L’allergie au lait est à différencier de l’intolérance au lactose. L’allergie au lait vient en réalité d’une allergie aux protéines de lait de vache. Comme l’intolérance au lactose, elle occasionne des diarrhées, des douleurs abdominales et des ballonnements mais à ces symptômes s’ajoute un autre signe : la constipation. Ce dernier symptôme, retrouvé exclusivement dans l'allergie alimentaire, permet de la distinguer de l'intolérance au lactose.

Un diagnostic précis sera indispensable car si l'intolérance n'impose pas l'éviction totale des produits laitiers, l'allergie aux protéines de lait interdit strictement le lait et ses dérivés du régime alimentaire. 

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Milk allergy affects half of U.S. food-allergic kids under age one. American College of Allergy, Asthma & Immunology, 16 novembre 2018 

La rédaction vous recommande sur Amazon :